Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

PUTAIN DE GUERRE !

08/04/2018 - 16h

Noir90

Présentation de saison

PRESENTATION DE SAISON 2018/2019

24/04/2018 - 19h30

  • En savoir +
  • Réserver

    Nous n’avons actuellement plus de places disponibles pour ce concert, nos conseillers restent à votre disposition au 04.78.95.95.95

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Saison 2017-2018

Martina
Janková

Soprano

©
David Duchon-Doris

Martina Janková

Née en République tchèque, la soprano suisse Martina Janková est membre de l’Opéra de Zurich depuis 1998. Elle s’est fait particulièrement remarquer pour ses interprétations d’Aminta (Il re pastore) et Despina (Così fan tutte) au Festival de Salzbourg en 2012 et 2013.

Elle a travaillé avec les Orchestres philharmoniques de Berlin et Munich, l’Orchestre symphonique de la Radio de Francfort, l’Orchestre symphonique allemand de Berlin, l’Orchestre philharmonique d’Israël, l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, l’Orchestre philharmonique tchèque et l’Orchestre du Festival de Budapest sous la direction de chefs comme Jiří Bělohlávek, Ivor Bolton, Bertrand de Billy, Riccardo Chailly, Sir John Eliot Gardiner, Daniele Gatti, Nikolaus Harnoncourt, Philippe Herreweghe, Marek Janowski, Sir Neville Marriner ou Sir Simon Rattle.

Martina Janková donne des récitals au Wigmore Hall à Londres, au Festival du printemps de Prague, au Festival du Rheingau, au festival Musiques en été de Genève, au festival Styriarte à Graz, aux Festwochen de Vienne, au Festival de Salzbourg et à l’Opéra de Zurich.

Durant la saison 2017/2018, elle chante dans La Petite Renarde rusée de Janáček avec l’Orchestre de Cleveland dirigé par Franz Welser-Möst à Cleveland, Vienne et Luxembourg, ainsi qu’avec l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise sous la direction du même chef à Munich. Elle part en tournée dans Gustav Wasa du compositeur tchèque Leopold Koželuh avec l’Orchestre baroque d’Helsinki dirigé par Aapo Häkkinen et dans Un requiem allemand de Brahms avec l’Orchestre philharmonique de Brno sous la baguette d’Andreas Sebastian Weiser.

Haut de la page