Skip to main content

triangle noir déscendant

Saison 2017-2018

Maxim
Emelianytchev

Direction et piano

©
David Duchon-Doris

Maxim Emelianytchev

Né en 1988 dans une famille de musiciens, Maxim Emelianytchev étudie le piano et la direction d’orchestre à l’École de musique de Nijny-Novgorod avant d’entrer au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou dans les classes de Guennadi Rojdestvenski (direction d’orchestre) et Maria Ouspenskaïa (pianoforte et clavecin).

Lauréat de nombreux concours internationaux, il reçoit en 2013 un Masque d’or, prix le plus prestigieux de Russie, pour sa participation au clavecin à la production des Noces de Figaro à l’Opéra de Perm (CD sorti chez Sony Classical).

Depuis ses débuts de chef d’orchestre à l’âge de 12 ans, il se produit avec le même bonheur à la tête d’orchestres baroques et d’orchestres symphoniques. Il est chef principal de l’orchestre Il Pomo d’Oro et de l’Orchestre symphonique des jeunes de Nijny-Novgorod.

Maxim Emelianytchev collabore avec de nombreux artistes tels que Riccardo Minasi, Max Emanuel Cenčić, Sophie Karthäuser, Franco Fagioli, Marie-Nicole Lemieux, Theodor Currentzis, Patrizia Ciofi, Katia et Marielle Labèque.

Sa saison 2016/2017 a été marquée par une grande tournée internationale avec Joyce DiDonato, après la sortie de leur CD In War and Peace, Harmony Through Music (qui a remporté un Grammy Award), et par ses débuts à l’Opéra de Zurich (L’Enlèvement au sérail de Mozart).

Parmi les temps forts de sa saison 2017/2018, citons son retour à Séville et à Toulouse, ses débuts avec l’Orchestre de la Suisse italienne (Lugano) et ses engagements à la tête de l’Orchestre symphonique de Milan Giuseppe-Verdi, de l’Orchestre philharmonique royal de Liverpool, de l’Orchestre national de Bordeaux et de l’Orchestre symphonique de Saint-Pétersbourg dans le cadre du festival Arts Square, fondé par Iouri Temirkanov.

Haut de la page