Aller au contenu principal

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
vertpastel

ASAF AVIDAN

20/03/2017 - 20h

vertpastel

Orchestre national de Lyon

JEFF MILLS

29/03/2017 - 20h

  • En savoir +
  • Réserver

    Nous n’avons actuellement plus de places disponibles pour ce concert, nos conseillers restent à votre disposition au 04.78.95.95.95

vertpastel

Orchestre national de Lyon

JEFF MILLS

30/03/2017 - 20h

  • En savoir +
  • Réserver

    Nous n’avons actuellement plus de places disponibles pour ce concert, nos conseillers restent à votre disposition au 04.78.95.95.95

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

date(s) et heure(s)

  • Jeudi 16 mars - 20h

durée

Environ 1h40

Tarif

  • Série 1 : 38 €
  • Série 2 : 24 €
  • Série 3 : 10 €
  • En savoir +

lieu

Grande salle

Mozart : concerto pour clarinette

Programme

Wolfgang Amadeus Mozart Concerto pour clarinette en la majeur, KV 622 — 28 min
Alexandre Mossolov La Fonderie d’acier, op. 19 — 3 min
Dmitri Chostakovitch Symphonie n° 15, en la majeur, op. 141 — 48 min

résumé

Stadler pour Mozart, Bärmann pour Weber, Mühlfeld pour Brahms : si la clarinette doit son plus beau répertoire à de rares virtuoses, Stadler a été pour Mozart plus qu’un simple interprète. Il a été un ami précieux, un véritable frère pour les cérémonies maçonniques comme pour les retrouvailles autour d’une bonne bouteille. C’est pourquoi son instrument a une signification très particulière dans la musique de Mozart, dans sa musique de chambre bien sûr, mais aussi dans les airs d’opéra avec clarinette obligée, ou dans ce concerto destiné initialement à un instrument expérimental, la clarinette de basset (une clarinette pourvue de notes supplémentaires dans le grave). Le Suédois Martin Fröst a choisi de jouer une reconstitution moderne de cet instrument, qui permet d’entendre le concerto dans sa tessiture d’origine.
À la baguette, on retrouve Andris Poga, dont on a apprécié tout le talent la saison dernière. Introduit par les Fonderies d’acier de Mossolov, puissante évocation de l’industrie soviétique et de ses lourdes machines, le concert s’achèvera sur une autre partition russe : l’ultime symphonie de Chostakovitch. Emplie de références à Rossini, Wagner, Glinka, Mahler et à la musique dodécaphonique, l’oeuvre est parcourue par la signature musicale de Chostakovitch, DSCH, soit ré-mi bémol-do-si selon la notation allemande.


Bis :
Göran Fröst - Klezmer dances


propos d'avant concert

19h (durée : 30 minutes). Bas-Atrium, entrée libre.
Florence Badol-Bertrand animera le propos. 

note de programme

Un programme vous est distribué gratuitement lors de votre entrée en salle.

Télécharger la noteflèche vers la droite pour indiquer lien de téléchargement

Les concerts associés

Fabien Gabel ©
© DR

Orchestre national de Lyon

Beethoven : Symphonie Pastorale

  • jeudi 06 avril à 20h
  • samedi 08 avril à 18h
Tout trentenaire qu’il est, Fabien Gabel n’est plus seulement le jeune...
Alexandre Tharaud ©
© Marco Borggreve

Formations invitées

Ravel : Concerto en sol

  • vendredi 31 mars à 20h
Un proverbe chinois dit que «connaître autrui n’est que science, se...
Nicolas Angelich ©
© Stephane de Bourgies

Formations invitées

Philharmonique de Monte-Carlo

  • jeudi 04 mai à 20h
En septembre 2015, Nicholas Angelich recevait une formidable ovation du...
Haut de la page