Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

3 mois > 3 ans

EVEIL 3 MOIS>3 ANS SESSION NOV.

21/11/2018 - 10h

  • En savoir +
  • Réserver

    Nous n’avons actuellement plus de places disponibles pour ce concert, nos conseillers restent à votre disposition au 04.78.95.95.95

3 ans > 5 ans

EVEIL 3 ANS>5 ANS SESSION NOV.

21/11/2018 - 11h

  • En savoir +
  • Réserver

    Nous n’avons actuellement plus de places disponibles pour ce concert, nos conseillers restent à votre disposition au 04.78.95.95.95

Noir90

Gratuit

CONCERT POUR LES ETUDIANTS

29/11/2018 - 20h

  • En savoir +
  • Réserver

    Nous n’avons actuellement plus de places disponibles pour ce concert, nos conseillers restent à votre disposition au 04.78.95.95.95

Novembre 2018
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Récital

Roger Muraro

Berlioz / Liszt

Portrait de Roger Muraro
©
© Bernard Martinez

date(s) et heure(s)

  • Vendredi 05 octobre - 20h

durée

Environ 2h

Tarif

  • Série 1 : 48 €
  • Série 2 : 34 €
  • Série 3 : 16 €
  • En savoir +

lieu

Grande salle

Roger Muraro

Programme

Wolfgang Amadeus Mozart Sonate pour piano n° 8, en la mineur, KV 310 — 22 min
Claude Debussy Études, livre I — 15 min
Hector Berlioz Symphonie fantastique, op. 14 (Épisode de la vie d’un artiste) (arr. Franz Liszt) — 55 min

interprètes

 

résumé

Élève d’Yvonne Loriod au Conservatoire de Paris, Roger Muraro est devenu l’un des meilleurs interprètes de l’œuvre de son époux, Olivier Messiaen. Auprès de cette musique, il a cultivé une merveilleuse palette de couleurs qui lui a valu de remporter le premier prix au Concours Franz-Liszt de Parme, puis d’être finaliste au Concours Tchaïkovski de Moscou. Les choix musicaux de Roger Muraro témoignent de ce goût pour la couleur : Messiaen bien sûr, mais aussi Moussorgski, Debussy ou Ravel. Dans tous les cas, de fabuleux orchestrateurs qui ont fait chanter tous les instruments dans leur piano. On se réjouit donc de redécouvrir, dans la transcription de Liszt, cette incroyable invention de timbres qu’est la Symphonie fantastique de Berlioz. L’éclat de la tempête, le doux chant du ranz des vaches, la marche funèbre cauchemardesque, puis la beauté défigurée d’un visage, les grincements et les rires méphistophéliques, les cloches du Dies iræ : au piano désormais de tout raconter. Dans les Études de Debussy, la couleur reste primordiale derrière l’exploration des différentes difficultés techniques ; mais elle procède par touches, par suggestions, comme dans un poème symboliste. La Sonate en la mineur KV 310 de Mozart complète ce voyage ; il s’agit de sa sonate pour piano la plus tragique peut-être, associée à la perte de la mère : une plainte, ponctuée de quelques cris de douleurs et de brèves lueurs d’espoir.


En partenariat avec Les Grands Interprètes.


Abonnez-vous à partir de 4 concerts au choix !

vidéos

propos d'avant concert

19 heures
Durée : 30 minutes.
Bas-Atrium, entrée libre.

note de programme

Un programme vous est distribué gratuitement lors de votre entrée en salle. Il sera téléchargeable ci-dessous quelques jours avant le concert.


Haut de la page