Aller au contenu principal

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

PUTAIN DE GUERRE !

08/04/2018 - 16h

Noir90

Présentation de saison

PRESENTATION DE SAISON 2018/2019

24/04/2018 - 19h30

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Programmation 17-18

Lever de Rideau

Ensemble Prisma
©
© CCRAmbronay - Bertrand Pichène

date et heure

  • Mardi 16 janvier - 19h

durée

40 min

Tarif

lieu

Salle proton de la chapelle

Lever de Rideau

résumé

L’Auditorium de Lyon et le Centre culturel de rencontre d’Ambronay s’associent pour offrir aux spectateurs lyonnais une série de concerts des plus grands représentants de la musique baroque. Ces concerts sont aussi l’occasion de favoriser l’émergence des jeunes talents avec les levers de rideau confiés aux artistes du projet eeemerging, projet européen de soutien aux jeunes ensembles dans le cadre du programme Europe créative de l’Union européenne.

Prisma : Il Transilvano
Musique de danses de Roumanie et Hongrie.

Le rapprochement culturel entre l'Italie et la Hongrie commença au XVe siècle quand le roi hongrois Mátyás Hunyadi (Mathias Corvin) épousa la princesse italienne Béatrice d'Aragon et l'emmena avec lui à sa cour. Depuis lors, les influences hongroises et roumaines ont fait leur entrée en Italie. Au XVIe siècle, la musique hongroise devient une véritable mode : des musiciens comme Giovanni Picchi et Giorgio Mainerio composent des « Ballo ongaro », « Paduana ongara » ou encore « Ungharesca ». Le célèbre organiste Girolamo Diruta dédicace son œuvre Il Transilvano (Venise 1593) au prince de la Transylvanie, Sigismond 1er Báthory. 

Le Codex Caioni, une collection hongroise de musique du XVIIe siècle, était perdue jusqu'en 1988 et comprend, en plus des compositions italiennes et allemandes, des pièces populaires roumaines et hongroises.

PRISMA aborde ce répertoire enrichi par l'échange culturel entre ces nations : les quatre musiciens, dont deux Hongrois, profitent de leurs voyages en Hongrie, Roumanie et Transylvanie pour approfondir leurs recherches et rencontrer des musiciens locaux qui leur apprennent la musique des établissements de danse.


En complicité avec le Centre culturel de rencontre d’Ambronay.
Ces levers de rideau bénéficient du soutien de la Fondation Orange.


Haut de la page