INFORMATION

Suite aux dernières annonces du gouvernement, nous sommes contraints de prolonger la fermeture de l’Auditorium jusqu'au 31 janvier 2021. Cliquez ici pour plus d’informations

Amsterdam Sinfonietta

Fondé en 1988 sous la direction artistique de Lev Markiz, l’Amsterdam Sinfonietta se compose de 22 instrumentistes à cordes emmenés Candida Thompson, violon solo de l’ensemble depuis 1995 et directrice artistique depuis 2003. Il se distingue des autres orchestres de chambre par son approche de la musique sans chef d’orchestre.

Unique orchestre à cordes professionnel des Pays-Bas, l’ensemble jouit d’une réputation internationale et donne de nombreux concerts à travers le monde (Europe, Chine, Australie, États-Unis). Il se produit ainsi au Barbican Centre de Londres, à la Cité de la Musique à Paris, au Centre national des arts du spectacle de Pékin, au Konzerthaus de Berlin, etc.

Son répertoire embrasse une grande variété de styles : défendant une programmation innovante, l’ensemble propose au public des œuvres oubliées ou des créations contemporaines de Sofia Gubaidulina, Michel van der Aa, Pēteris Vasks, Thomas Larcher, Sally Beamish, etc. Le prix De Ovatie a récompensé en 2013 sa polyvalence et l’audace de sa programmation.

L’ensemble collabore avec de nombreux musiciens : Barbara Hannigan, David Fray, Janine Jansen, Jean-Guihen Queyras, Isabelle Faust, Jasper de Waal, Alexander Melnikov, Bobby McFerrin, Sol Gabetta, Patricia Kopatchinskaja, Martin Fröst, Thomas Hampson…

À la recherche de formes de représentation nouvelles, l’ensemble à engagé des partenariats avec des artistes issus du monde de la danse, du théâtre, de la pop ou des arts vidéos, tels Nanine Linning, Emio Greco et PC, Jeroen Willems, Pierre Audi ou Patrick Watson. Il a imaginé par ailleurs KleuterSinfonietta, spectacle destiné aux enfants, et les Sinfonietta Strijkersdagen, série d’ateliers pour les jeunes instrumentistes à cordes.

L’ensemble a enregistré chez Channel Classics The Mahler Album (2011), Britten (2013), The Argentinian Album (2014) et Bartók Brahms (2018), ainsi que divers disques pour ECM, Sony Classical et Deutsche Grammophon.