INFORMATION

Découvrez les dernières informations suite aux annonces du 21/09/20 et les mesures que nous prenons dans le contexte sanitaire actuel pour vous permettre d’assister à vos concerts dans les meilleures conditions en cliquant ici.

Notre vision : la musique en grand

La raison d’être de l’Auditorium-Orchestre national de Lyon, c’est de porter la musique au sommet et de la vivre avec tous.

LA MUSIQUE, EXPRESSION DE NOTRE HUMANITÉ

«La musique est essentielle à la construction d’une société humaniste. Elle libère l’imagination, ouvre le champ de l’émotion, des sensations, nous révèle à ce que nous sommes. Elle touche en nous ce qu’il y a de profondément humain. Elle nous rassemble, aussi, car c’est ensemble qu’elle se pratique et s’écoute.
C’est parce que nous croyons à la force de la musique que nous cherchons à développer nos actions et notre ouverture aux autres. Elle nous a profondément touchés. Alors, nous sommes portés par l’envie de faire ressentir à tous combien la musique, à ce haut niveau d’excellence qui définit l’Auditorium-Orchestre national de Lyon, pousse les portes, nous transforme, modifie le monde qui nous entoure et notre manière de le voir.
Convaincue que l’accès à l’art, en général, et à la musique, en particulier, concourt à  la plénitude de notre société et à l’épanouissement de chacun, je souhaite, avec des équipes artistiques, administratives et techniques profondément investies au sein de l’Auditorium-Orchestre national de Lyon, donner à tous envie de vivre la musique en grand.
»

Aline Sam-Giao, directrice générale

UN REMARQUABLE INSTRUMENT D’ÉMOTIONS ET DE PARTAGE

L’Auditorium-Orchestre national de Lyon est un instrument d’émotions, de partage d’expériences et d’innovation. Il se distingue par sa recherche permanente d’excellence artistique, son ouverture au plus grand nombre et son inscription dans son temps et son environnement. 
Fait rare, notre institution rassemble à la fois et sous la même direction une salle de plus de 2000 places, dans un bâtiment remarquable labellisé «Patrimoine du XXe siècle», et un orchestre symphonique plus que centenaire de 104 musiciens permanents. Encore plus rare, l’Auditorium de Lyon est la seule salle française en dehors de Paris à bénéficier d’un grand orgue de concert, du facteur Aristide Cavaillé-Coll, datant de l’Exposition universelle de 1878.

DES MISSIONS D’EXIGENCE ET D’OUVERTURE

Ces ressources extraordinaires, nous les consacrons chaque jour à nos missions de service public :

Développer un orchestre de niveau international au cœur de l’Auditorium

Deux tiers des concerts de l’Auditorium sont donnés par l’Orchestre national de Lyon, que nous plaçons au cœur de notre projet. Outre les concerts qu’elle donne dans cette salle, construite pour elle en 1975, la formation rayonne en France avec des diffusions régulières de ses concerts sur les médias radio et audiovisuels spécialisés et à l’étranger grâce à une politique discographie suivie et à des tournées régulières. Son répertoire court de la fin de la période baroque jusqu’au XXIe siècle et donne la part belle à la musique française. Ce rayonnement international et la fréquentation très élevée des concerts de l’ONL à l’Auditorium (plus de 90 % de remplissage sur les dernières saisons) sont des marqueurs de la qualité de l’orchestre, que les directeurs musicaux qui se sont succédés à la baguette se sont attachés à développer. Donner à entendre la meilleure qualité musicale possible au public est intrinsèque à notre projet.

Faire rayonner la ville de Lyon à travers son orchestre en France et au-delà de nos frontières

Chaque saison, l’Orchestre national de Lyon donne une trentaine de concerts hors les murs et effectue une ou deux tournées internationales. Premier orchestre européen à s’être rendu en Chine après la Révolution culturelle, il présente fréquemment ses programmes en Europe (Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Royaume-Uni, …), mais aussi aux États-Unis, en Chine, au Japon et tout récemment en Russie. Il se produit chaque année à la Philharmonie de Paris et est l’invité régulier de festivals internationaux en France comme à l’étranger. Ces concerts sont souvent l’occasion pour ceux qui le soutiennent, au premier rang desquels la Ville de Lyon, d’entretenir leurs relations avec les villes qui accueillent l’orchestre, dans une optique de réseau économique, touristique ou diplomatique.

Proposer une variété de concerts à la qualité exceptionnelle, suivant une ligne artistique forte, lisible, exigeante, s’adressant à tous les publics 

Concerts symphoniques, récitals, musique de chambre, orgue, ciné-concerts, jazz, musiques actuelles, concerts Expresso, Afterworks, jeune public… nous nous attachons à couvrir un champ d’esthétiques, de styles et de formats le plus large possible autour de notre cœur d’activité qu’est la musique symphonique, pour multiplier les portes d’accès à la musique. Chaque année, ce sont plus de 150 concerts réunissant 250 000 spectateurs qui sont donnés à l’Auditorium. 

S’intégrer au réseau international, national et régional

Dans l’optique d’exigence artistique et de rayonnement qui est la nôtre, nous avons également à cœur d’accueillir régulièrement des chefs, solistes et phalanges orchestrales de renommée internationale. 
Nous nouons des liens privilégiés avec des artistes, compositeurs, instrumentistes, chefs, avec lesquels nous nous associons pour une saison ou plus.
Nous nous entourons en outre de partenaires artistiques de qualité (Jazz à Vienne, Les Grands interprètes, GRAME, Centre national de création musicale, Festival d’Ambronay, …) pour mener ces projets à bien. Nous prenons part aux grands événements artistiques culturels lyonnais comme la Biennale de la danse, le Festival Lumière, les Nuits sonores, les Nuits de Fourvière, etc. 
Enfin, nous accueillons les artistes et collectifs régionaux à se produire sur la scène de l’Auditorium, pour accompagner leurs projets et leur visibilité (Orchestre national d’Auvergne, Orchestre des Pays de Savoie, Opéra de Lyon et sa Maîtrise, chœur Spirito et, ces dernières saisons, Le Concert de l’Hostel Dieu, Les Nouveaux Caractères, chœur Calliope, Maîtrise de la primatiale Saint-Jean-Baptiste ou Quatuor Debussy pour n’en citer que quelques-uns). 

Offrir un programme d’activités riche et ouvert au plus grand nombre 

Chacun, quel que soit son âge ou sa familiarité avec la musique, est accompagné dans la découverte ou l’approfondissement de ses connaissances et de sa pratique musicale.
Près de 200 événements émaillent ainsi chaque saison : ateliers sonores, visites, conférences, propos d’avant-concert, etc. La création de l’Espace découverte en 2019 a permis le développement de formes nouvelles d’ateliers de pratique accessibles à tous dès le plus jeune âge (en commençant par les bébés de 3 mois).

Accueillir massivement les jeunes

Les concerts jeune public, créés il y a plus de vingt ans et accueillant les enfants à partir de 3 ans, est aujourd’hui une référence de qualité et d’inventivité dans la métropole.
Le public de moins de 28 ans représente 20 % des spectateurs de l’Auditorium grâce à une politique tarifaire très volontariste et à des propositions qui leur sont exclusivement destinées, tel le concert gratuit réservé aux étudiants ou les concerts scolaires.

Soutenir la création, accompagner les jeunes artistes, favoriser les pratiques amateurs

Soutenir la création contemporaine par une politique de commande et de création musicale, de programmation d’œuvres contemporaines et de recherche patrimoniale ; accompagner les jeunes artistes, par une collaboration avec le CRR (Conservatoire à rayonnement régional) et le CNSMD (Conservatoire national supérieur musique et danse) de Lyon, ou la contribution à des concours de jeunes chefs d’orchestre et organistes ; favoriser les pratiques amateurs, en associant chaque année des instrumentistes ou choristes amateurs à des temps de concerts.

Porter une politique forte d’engagement citoyen, culturel, territorial

Nous avons à cœur de rendre la musique accessible au plus grand nombre, y compris aux publics en difficulté sociale. Programmation variée, tarification attractive, actions culturelles et de sensibilisation (projet DÉMOS – Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale –, interventions en milieu hospitalier ou carcéral), projets d’éducation artistique et culturelle dans le cadre scolaire (plus de 12 000 scolaires accueillis chaque saison), etc. L’Auditorium-Orchestre national de Lyon collabore avec tous les acteurs du territoire pour diffuser la musique autour de lui.

TOUJOURS PLUS OUVERTS ET VIVANTS

Depuis leur installation dans le quartier de la Part-Dieu en 1975, l’Orchestre national de Lyon et l’Auditorium sont en perpétuelle évolution, à l’affût des nouveautés, des changements dans les attentes de leur public. Nous inventons sans cesse pour que chacun vienne pousser la porte et se sente bien chez nous. 

Une dynamique incarnée par le directeur musical de l’Orchestre national de Lyon

Ce mouvement, ce dynamisme, c’est Nikolaj Szeps-Znaider qui l’incarne aujourd’hui. Violoniste à la notoriété internationale, il prend la direction musicale de l’Orchestre national de Lyon en septembre 2020 pour une première période de quatre ans. Inscrit dans son temps, ce chef charismatique emmène l’orchestre encore plus loin dans une musique exigeante, tout en facilitant l’accès par des formats inventifs et participatifs. Voyageur du monde, il pose ses valises à Lyon et s’installe dans son premier poste de directeur musical avec l’envie de converser avec le public lyonnais. 
Profondément attaché au répertoire romantique et postromantique européen, il impulse une ligne artistique qui favorise ce répertoire – il a emmené l’ONL dans sa première tournée en Russie avec la Première Symphonie de Mahler –, tout en développant l’excellence de l’orchestre dans le répertoire français, mais aussi dans la musique contemporaine et même l’opéra – un genre qu’il adore. Nikolaj Szeps-Znaider est avant tout un musicien. Il aime travailler avec d’autres artistes, qui sont parfois les plus grands solistes du monde musical. Sa musicalité profonde galvanise les musiciens de l’ONL et, ensemble, ils peuvent atteindre une profondeur et une beauté musicale rares, qui touchent le public au cœur.

Faire vivre le lieu au-delà du temps du concert

Notre cap pour l’Auditorium et l’Orchestre national de Lyon, c’est qu’ils soient tous deux toujours plus ouverts, sur la société mais aussi sur leur environnement géographique. Et toujours plus vivants : qu’ils allument une étincelle chez le spectateur, et que celle-ci le réchauffe et l’habite longtemps après qu’elle se soit éteinte. Nous cherchons à faire vivre ce lieu avant et après le concert, et même en dehors des temps de concert.
L’activité de l’Espace découverte, qui propose des ateliers de pratique ou de découverte musicale le soir (hors concert), le mercredi et le samedi, participe de cet objectif.

Mais cette ambition s’incarne surtout dans la mue de notre bar-restaurant, investi par l’énergique équipe de La Commune, en lieu de vie à part entière, accueillant et ouvert sur le quartier de la Part-Dieu pour des déjeuners ou des événements à thème. Notre souhait : vous permettre de venir faire une pause agréable, vous ressourcer au cœur de la frénésie urbaine. Transformer notre atrium en un espace convivial, visible, accessible, où l’on a plaisir à se retrouver et à régaler ses papilles comme ses oreilles.  

Un acteur pleinement intégré au deuxième quartier d’affaires de France

Par sa situation exceptionnelle au cœur du quartier d’affaires de la Part-Dieu, dont le dense réseau d’entreprises ne dispose pas forcément d’espaces aussi vastes que ceux de notre salle, l’Auditorium-Orchestre national de Lyon entend occuper une place active dans son environnement en pleine mutation. En interaction avec les salariés mais aussi les chefs d’entreprise, il développe un programme d’activités adapté aux actifs (concerts Expresso, Afterworks, ateliers de team-building par la pratique artistique, etc…), mais aussi une offre de partenariat et de mécénat destinée tout particulièrement aux entreprises et destinée à accompagner au cas par cas les projets et ambitions des entreprises qui le rejoignent.