Daniele Rustioni

Direction

Chef principal de l’Opéra de Lyon depuis 2017, Daniele Rustioni en devient le directeur musical en 2022. Il y a dirigé La Juive (Halévy), le War Requiem (Britten), Simon Boccanegra, Don Carlos, Macbeth, Falstaff et Rigoletto (Verdi), Une nuit à Venise (Johann Strauss), Mefistofele (Boito), L’Enchanteresse (Tchaïkovski), Guillaume Tell (Rossini), Tosca (Puccini), Béatrice et Benedict (Berlioz), Le Coq d’or (Rimski-Korsakov) ; et, en concert ; Ernani, Attila et Nabucco (Verdi), Werther et Manon (Massenet). Au Festival d’Aix-en-Provence 2021, il a dirigé Le Coq d’or, Falstaff et, en concert, I due Foscari de Verdi, et en 2022, Moïse et Pharaon (Rossini). Au Festival de Salzbourg 2022, il dirige Lucia di Lammermoor (Donizetti).

Cette saison à Lyon, il dirige Tannhäuser, Hérodiade en concert, Moïse et Pharaon et le Requiem de Verdi aux Nuits de Fourvière. Ailleurs, entre autres, La Fille du Far-West à la Bayerische Staatsoper de Munich et Falstaff (Verdi) au Metropolitan Opera de New York.

Daniele Rustioni a étudié à Milan, avant de se perfectionner à l’Académie musicale Chigiana de Sienne ainsi qu’à l'Académie royale de musique de Londres. En 2007, Gianandrea Noseda l’invite à diriger l’Orchestre du Teatro Regio de Turin. En 2008/2009, il est nommé chef associé au Covent Garden de Londres, où il collabore étroitement avec Antonio Pappano. Il est depuis lors un invité régulier de cette scène où il dirige Aida, L’Élixir d’amour et La traviata. En 2012, il débute à la Scala de Milan avec La Bohème, puis y revient pour Un bal masqué et Le Trouvère.

Il collabore avec plusieurs scènes lyriques italiennes – San Carlo de Naples, Festival Rossini de Pesaro, Fenice de Venise… – mais également avec la Bayerische Staatsoper de Munich, où il dirige en 2022 Les Troyens de Berlioz, la Staatsoper de Berlin, l’Opéra de Paris, l’Opéra de Zurich. En 2017, il dirige Aida au Metropolitan Opera. Dans le domaine symphonique, il dirige notamment l’Orchestre symphonique de la BBC, l’Orchestre philharmonique de Londres, l’Orchestre de la Radio danoise, l’Orchestre symphonique d’Indianapolis et l’Orchestre symphonique métropolitain de Tokyo.

Il est aussi directeur musical de l’Orchestre de Toscane et de l’Orchestre de l’Ulster au Royaume-Uni.Il a enregistré Adelson et Salvini de Bellini pour Opera Rara. Il a signé chez Sony, une série d’enregistrements du répertoire symphonique italien du XXe siècle avec l’Orchestre de Toscane avec des œuvres de Giorgio Federico Ghedini, Goffredo Petrassi et Alfredo Casella et chez Deutsche Grammophon des concertos pour violon de Paganini et Wolf-Ferrari avec Francesca Dego.