Information

Fermeture estivale du service billetterie : du 23 juillet au 22 août inclus.

Daniele Rustioni

Direction

Daniele Rustioni est le chef principal de l’Opéra national de Lyon depuis septembre 2017. Avant le début de son mandat, il fut au pupitre pour Simon Boccanegra de Verdi (2014), La Juive de Halévy et Une nuit à Venise de Johann Strauss (2016). Depuis 2017, il a dirigé le War Requiem de Britten, Don Carlos et Macbeth de Verdi, Mefistofele de Boito, L’Enchanteresse de Tchaïkovski ; en 2019-2020, il dirige Guillaume Tell de Rossini et Tosca de Puccini. En concert, outre plusieurs programmes symphoniques (Beethoven, Borodine, Debussy, Falla, Ravel, Rimski-Korsakov, etc.),  il donne un cycle d’opéra de Verdi : Attila, Nabucco, Ernani.

Daniele Rustioni a fait ses études musicales à Milan – piano, orgue et composition – et suivi des cours de direction d’orchestre avec Gilberto Serembe ; puis il s’est perfectionné à l’Accademia Musicale Chigiana de Sienne avec Gianluigi Gelmetti, et à la Royal Academy of Music de Londres.

En 2007, Gianandrea Noseda lui permet de faire ses débuts à la direction de l’Orchestre du Teatro Regio de Turin. En 2008-2009, il est nommé chef associé au Covent Garden de Londres, où il collabore étroitement avec Antonio Pappano. Depuis, il y est  régulièrement invité (Aïda et La Traviata de Verdi, etc.).

En 2012, il fait ses débuts à la Scala de Milan avec La Bohème (Puccini). Il y dirige ensuite, de Verdi, Un bal masqué en 2013 et Le Trouvère en 2014. Il travaille également dans les plus importantes institutions lyriques italiennes – Teatro Regio de Turin, Fenice de Venise, Mai musical florentin, Festival Rossini de Pesaro, Opéra de Rome, Teatro di San Carlo de Naples ; au Royaume Uni : Opera North de Leeds, Welsh National Opera de Cardiff ; en Allemagne : Bayerische Staatsoper de Munich, Staatsoper de Berlin, Staatstheater de Stuttgart. Il dirige régulièrement à l’Opéra de Paris et à l’Opéra de Zurich. Aux États-Unis, il a dirigé au Glimmerglass Festival, à l’Opéra national de Washington et fait ses débuts au Metropolitan Opera de New York avec Aida en 2017.

Dans le domaine symphonique, il a dirigé l’Orchestre de l’Académie Sainte-Cécile de Rome, l’Orchestre symphonique de la RAI, l’Orchestre philharmonique de la Scala, le Philharmonique de la BBC, l’Orchestre symphonique de Bournemouth, le London Philharmonic Orchestra, le City of Birmingham Symphony Orchestra, l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre national de Belgique, l’Orchestre symphonique de Tokyo, l’Orchestre métropolitain de Tokyo…

Daniele Rustioni a été directeur musical du Teatro Petruzzelli de Bari et chef principal invité du Théâtre Mikhaïlovski de Saint-Pétersbourg. Il est également directeur musical de l’Orchestra della Toscana et de l’Orchestre d’Ulster.

Daniele Rustioni a signé plusieurs enregistrements discographiques, notamment les concertos pour violon de Paganini et de Wolf-Ferrari, avec Francesca Dego (DGG) et, pour Sony Classical, un récital d’opéra avec Erwin Schrott, et une série de CD consacrés à la musique symphonique italienne du XXe siècle : Ghedini, Petrassi, Casella.