INFORMATION

Tout est mis en œuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions. Cliquez ici pour plus d’informations

Frank Peter Zimmermann

Violon

Frank Peter Zimmermann est largement considéré comme l’un des plus grands violonistes de sa génération. Salué pour la sincérité, le brio et l’intelligence de son jeu, il se produit avec tous les grands orchestres internationaux depuis plus de trois décennies, collaborant avec les chefs d’orchestre les plus renommés dans les principales salles de concert et les festivals les plus prestigieux en Europe, aux États-Unis, en Asie, en Amérique du Sud et en Australie.

Parmi les points forts de la saison 2020/2021, on peut citer des engagements avec l’Orchestre philharmonique de Berlin et Kirill Petrenko, l’Orchestre d’État de Bavière et Vladimir Jurowski, la Staatskapelle de Dresde et Daniele Gatti, l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich et Paavo Järvi, l’Orchestre philharmonique de Londres et Karina Canellakis et l’Orchestre philharmonique de Munich et Pablo Heras-Cassado. En raison de la pandémie de COVID-19, les concerts prévus avec, entre autres, l’Orchestre symphonique de Boston et l’Orchestre de Cleveland ont été reportés à une saison ultérieure.

Avec le pianiste Martin Helmchen, il interprète le cycle complet ou partiel des sonates de Beethoven dans différentes grandes villes d’Europe. En novembre 2020, Bis Records a sorti le premier des trois CD de sonates de Beethoven ; les deux autres CD sortent en 2021.

En 2010, il a formé le Trio Zimmermann avec l’altiste Antoine Tamestit et le violoncelliste Christian Poltéra ; le trio s’est produit dans tous les grands centres et festivals de musique en Europe et a publié plusieurs enregistrements chez Bis Records.

Au fil des ans, Frank Peter Zimmermann a constitué une impressionnante discographie pour EMI Classics, Sony Classical, BIS Records, Hänssler, Ondine, Decca, Teldec et ECM Records. Il a enregistré pratiquement tout le grand répertoire de violon, de Bach à Ligeti, recevant des récompenses dans le monde entier.

Frank Peter Zimmermann a donné en première audition mondiale le Deuxième Concerto pour violon de Magnus Lindberg avec l’Orchestre philharmonique de Londres et Jaap van Zweden (2015) et l’a repris en suite avec l’Orchestre philharmonique de Berlin, l’Orchestre symphonique de la Radio suédoise, l’Orchestre philharmonique de New York et l’Orchestre philharmonique de Radio France. Il a également créé le Concerto pour violon «en sourdine» de Matthias Pintscher avec l’Orchestre philharmonique de Berlin, le concerto The Lost Art of Letter Writing de Brett Dean avec l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam et le troisième concerto d’Augusta Read Thomas, Juggler in Paradise, avec l’Orchestre philharmonique de Radio France.

Né en 1965 à Duisburg, en Allemagne, Frank Peter Zimmermann a commencé le violon à l’âge de 5 ans et a donné son premier concert à 10 ans. Il a étudié avec Valery Gradov, Saschko Gawriloff et Herman Krebbers. Il joue un violon Stradivarius de 1711, le «Lady Inchiquin», qui lui est aimablement prêté par la Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen, Düsseldorf, «Kunst im Landesbesitz».