INFORMATIONS

Retrouvez toutes les informations relatives aux manifestations annulées lors de la saison 19/20 en cliquant ici.

Ingrid Fliter

Piano

La pianiste argentine Ingrid Fliter a gagné l’admiration et le cœur du public dans le monde entier grâce à son jeu passionné, mais également réfléchi et sensible, servi par une technique sans effort. Lauréate du Gilmore Artist Award 2006, c’est l’une des rares pianistes et la seule femme à avoir reçu cette distinction. Elle partage son temps entre l’Amérique du Nord et l’Europe.

En Europe, Ingrid Fliter s’est produite avec orchestre et en récital à Amsterdam, Londres, Berlin, Francfort, Salzbourg et Cologne, et a participé à des festivals tels que La Roque d’Anthéron et le Festival d’automne de Prague.  Parmi ses engagements récents et futurs, elle a joué avec les Orchestres philharmoniques de Monte-Carlo, Helsinki et Stockholm, le Philharmonia, l’Orchestre philharmonique royal et l’Orchestre symphonique de la BBC à Londres, l’Orchestre symphonique de la Radio danoise et l’Orchestre de chambre de Suède, et s’est produite en récital à Paris, Barcelone, Milan, Prague, Stockholm, Lisbonne, Southampton, et à Londres au Wigmore Hall et au Queen Elizabeth Hall.   

Ingrid Fliter a fait ses débuts orchestraux aux États-Unis avec l’Orchestre symphonique d’Atlanta, quelques jours seulement après l’annonce de son prix Gilmore. Depuis lors, elle s’est produite avec les orchestres de Cleveland et du Minnesota, les Orchestres symphoniques de San Francisco, St. Louis, Détroit, Cincinnati, Milwaukee, Seattle, Vancouver, de Porto Rico et de l’Utah et l’Orchestre symphonique national (Washington), ainsi qu’aux festivals d’été Mostly Mozart, de Grant Park, d’Aspen ou de Ravinia.  Elle a également été la soliste de la tournée canadienne du Youth Orchestra of the Americas à l’été 2015. En récital, elle a joué à New York (Zankel Hall de Carnegie Hall), au Metropolitan Museum et au 92nd Street Y, à l’Orchestra Hall de Chicago, à Boston, San Francisco, Vancouver et Détroit, ainsi que pour la Fondation Van Cliburn à Fort Worth.