INFORMATIONS COVID-19

Toutes les manifestations prévues jusqu'à la fin de la saison 19/20 sont annulées. En savoir +

Lawrence Power

Alto

Se produisant comme soliste, en récital ou comme chambriste aux quatre coins du monde, Lawrence Power est aujourd’hui l’un des altistes les plus en vue.

Il est devenu cette dernière décennie un invité régulier des orchestres les plus réputés, tels les Orchestres symphoniques de Chicago et Boston, l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam, l’Orchestre symphonique de la Radio bavaroise, l’Orchestre Philharmonia de Londres et l’Orchestre philharmonique royal de Liverpool. Artiste en résidence avec l’Orchestre philharmonique de Bergen, il a également développé une forte proximité avec l’Orchestre symphonique de Londres, et se produit régulièrement en Australie avec les Orchestres symphoniques de Melbourne et Adelaïde.

Fervent défenseur de la création contemporaine, Lawrence Power a donné la première audition britannique du concerto pour alto Remnants of Song d’Olga Neuwirth lors des BBC Proms de 2012 et a créé de nombreuses partitions écrites à son intention par des compositeurs tels qu’Esa-Pekka Salonen, Mark-Anthony Turnage, Julian Anderson, Alexander Goehr, James MacMillan et Huw Watkins.

Ses récitals l’ont mené au Wigmore Hall et au LSO St Luke’s de Londres ainsi qu’au Lincoln Center de New York. Partenaire régulier du pianiste Simon Crawford-Phillips, il a également collaboré avec les violonistes Maxim Vengerov et Joshua Bell.

Ses enregistrements pour le label Hyperion incluent les concertos de Bartók, Rózsa, Walton et Rubbra, les sonates de Chostakovitch et Brahms, une intégrale des œuvres pour alto et piano de York Bowen avec Simon Crawford-Phillips et une intégrale en trois disques des œuvres pour alto de Paul Hindemith. Il a récemment enregistré Harold en Italie de Berlioz avec l’Orchestre philharmonique de Bergen, toujours pour Hyperion, et Illuminatio, le concerto pour alto d’Erkki-Sven Tüür, avec la Sinfonietta de Tapiola, pour Ondine.