Luciana Mancini

Alto

La mezzo-soprano chilienne et suédoise Luciana Mancini est titulaire d’une maîtrise du Conservatoire royal de La Haye, où elle a étudié avec Rita Dams, Jill Feldman, Michael Chance, Peter Kooy et Diane Forlano.

Elle s’est illustrée récemment en Musica et Euridice (L’Orfeo) à l’Opéra-Comique sous la direction de Jordi Savall, dans Shéhérazade de Ravel au Festival de Spoleto, dans le rôle-titre de Serse au Théâtre de Bonn, en Messagiera (L’Orfeo) avec l’Orchestre du Festival de Budapest et Iván Fischer à Vicenza, Budapest et Genève, dans des concerts du Nouvel An avec l’Orchestre philharmonique d’Oslo, dans la Messe en si mineur de Bach à la Philharmonie de l’Elbe de Hambourg avec le Collegium 1704 et Václav Luks, dans la production de Sasha Waltz de Didon et Énée au Teatro Real de Madrid, en Galatea (Acis and Galatea) au Festival Händel de Halle et dans le rôle-titre de Maria de Buenos Aires au Théâtre de Bonn.

Elle se distingue également dans les Folk Songs de Berio avec l’Orchestre symphonique de Melbourne et au Festival de Sanssouci de Potsdam, dans un programme de musiques de la Renaissance italienne avec Pygmalion et Raphaël Pichon aux festivals de La Chaise-Dieu et de Sablé-sur-Sarthe, dans Le Messie en Espagne et au Portugal, dans les rôles de Vita Mondana et Prudentio (Rappresentatione di Anima, et di Corpo de Cavalieri) à la Staatsoper de Berlin sous la direction de René Jacobs, en Amastre (Serse) au Theater an der Wien (Vienne), en Annio (La Clémence de Titus) au Festival de Drottningholms, en Zaida (Le Turc en Italie) à l’Opéra d’Amsterdam, en Panthalis (Mefistofele) au Festspielhaus de Baden-Baden, et en Volupia et Didone (Egisto de Cavalli) à l’Opéra-Comique (Paris).

Le vaste répertoire de Luciana Mancini comprend également les rôles de Bradamante (Il palazzo incantato de Luigi Rossi), Dafne (L’Euridice de Peri), les oratorios de Bach et plusieurs rôles haendéliens comme Matilde (Lotario) et Cleofe (La Résurrection).

Au cours de la saison 2021/2022, Luciana Mancini a fait ses débuts dans les rôles d’Ottavia et Virtù (Le Couronnement de Poppée) avec l’Orchestre du Festival de Budapest et Iván Fischer à Budapest, Genève et Vicence, et dans le rôle-titre de La Cenerentola au Théâtre de Bonn. Elle s’est également fait entendre dans la Passion selon saint Matthieu avec l’Orchestre philharmonique de Rotterdam et Jan Willem De Vriend, a repris le rôle de la Deuxième Femme dans Didon et Énée à la Staatsoper de Berlin et aux Schlossfestspiele de Ludwigsburg, a chanté la Messe en si mineur avec la Nederlandse Bachvereniging et Hans-Christoph Rademann, et est retournée à l’Opéra d’Amsterdam dans le cadre de l’Opera Forward Festival.