Lucile Dollat

Orgue

Née en décembre 1997, Lucile Dollat est lauréate de plusieurs prix de concours internationaux, parmi lesquels le grand prix et le prix du public du Concours international d’orgue André-Marchal/Gaston-Litaize (Paris, 2017), le prix de la Ville d’Angers ainsi qu’une distinction pour la meilleure interprétation de l’œuvre en création du Concours international d’orgue Jean-Louis-Florentz/Académie des Beaux-Arts (Angers, 2017), ainsi que le second prix ex-æquo du Concours international d’orgue Pierre-de-Manchicourt de Béthune/Saint-Omer (2016).

Lucile mène une carrière de concertiste à travers l’Europe, notamment en France, en Espagne, en Allemagne, en Angleterre et en Italie. Elle a à cœur de programmer des œuvres variées et surprenantes allant du XVIe siècle à nos jours. Elle s’allie volontiers à divers instrumentistes, acteurs, danseurs, pour dévoiler de nouvelles facettes de l’orgue. C’est ainsi qu’elle se produit tant en soliste qu’avec d’autres formations : elle a notamment joué avec l’Ensemble intercontemporain à la Philharmonie de Paris, l’Orchestre de chambre de Paris, le Madrigal de Paris, le Chœur de chambre d’Île-de-France…

En 2016, elle reçoit un prix d’orgue et un prix d’improvisation à l’orgue au Conservatoire à rayonnement régional de Saint-Maur-des-Fossés (classes d’Éric Lebrun et de Pierre Pincemaille) avec la plus haute distinction. Elle poursuit au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en orgue auprès d’Olivier Latry, Michel Bouvard, en improvisation auprès de Thierry Escaich et László Fassang, et en écriture avec Fabien Waksman et Jean-Baptiste Courtois. En juin 2018, elle obtient son diplôme national supérieur de musicien professionnel en orgue avec la plus haute distinction ainsi qu'un prix d’harmonie. Elle obtient un prix de contrepoint en juin 2019, puis le master d’orgue mention très bien en juin 2020.

Lucile est titulaire de l’orgue Cavaillé-Coll de l’église Notre-Dame-de-la-Gare (Paris XIIIe), de l’orgue historique de l’église Notre-Dame-des-Vertus (Aubervilliers), et suppléante du grand-orgue symphonique Abbey de l’église Saint-Vincent-de-Paul (Clichy-La-Garenne). Elle est soutenue par le Mécénat musical Société générale et par la Fondation de France.