Mariette Wilson

Portrait de Mariette Wilson

Mariette Wilson vient d’une famille où tout le monde fait de la musique. Elle passe son enfance à chanter avec ses trois sœurs, en polyphonie spontanée, pour s’amuser.

En 1996, elle découvre la musique chorale. En parallèle, elle commence le chant, point de départ d’un long travail de libération de sa propre voix, qu’elle sent bloquée sans comprendre pourquoi, malgré l’aide de ses professeurs de chant.

De 2001 à 2004, elle étudie à Paris : la musicologie à la Sorbonne, le chant au Conservatoire du XXe arrondissement puis avec Sophie Marin-Degor, et la direction de chœur en classe supérieure au Conservatoire à développement régional d’Aubervilliers-La Courneuve.

De 2004 à 2007, elle part en Floride, où elle suit un double master en direction de chœur et chant. Elle rencontre alors le yoga et commence en 2006 une formation fondée plus particulièrement sur la respiration et la connaissance du mental. C’est en découvrant à la fois la culture américaine et la voie du yoga qu’elle commencera à comprendre les clés physiques, mentales et émotionnelles qui bloquaient sa voix jusqu’alors. Cette compréhension est aujourd’hui au cœur de son enseignement.

Depuis son retour dans la région Rhône-Alpes en 2007, Mariette Wilson continue de se former à la direction auprès de grands chefs de chœur, tels qu’André de Quadros, Lone Larsen, Bernard Tétu et Catherine Molmerret, et au chant, auprès notamment de Marcin Habela et Mireille Deguy.

Aujourd’hui, elle enseigne et dirige dans des structures très diverses : chœurs associatifs, chœur d’entreprise, chorale d’étudiants, ateliers vocaux pour personnes en situation de handicap… Elle fonde en 2012 l’association Les Chantiers musicaux, où elle anime des ateliers de technique vocale et de libération de la voix (Ateliers Chant libre).

Depuis peu, elle dispense également des formations professionnelles, articulant technique vocale et travail sur la confiance.