Information

Fermeture estivale du service billetterie : du 23 juillet au 22 août inclus.

Steven Isserlis

Violoncelle

Acclamé pour sa profonde musicalité et sa maîtrise technique, Steven Isserlis mène une carrière exceptionnellement variée. Il se produit avec les plus grands orchestres et chefs d’orchestre, donne des récitals dans les grands centres musicaux et a organisé des séries de concerts dans de nombreux lieux prestigieux. Il dirige également des orchestres de chambre de son violoncelle, ce qui est inhabituel. Il s’intéresse beaucoup à l’interprétation historique, travaillant avec des orchestres d’instruments d’époque et donnant des récitals avec le clavecin et le pianoforte. Il est également un adepte de la musique contemporaine et a créé de nombreuses œuvres nouvelles.

La discographie de Steven Isserlis comprend l’intégrale des suites pour violoncelle seul de Bach, l’intégrale des œuvres pour violoncelle et piano de Beethoven, les concertos de Carl Philipp Emanuel Bach, Haydn, Elgar et Walton et le Double Concerto de Brahms avec Joshua Bell.

Depuis 1997, Steven Isserlis est le directeur artistique du séminaire international des musiciens à Prussia Cove, en Cornouailles. Il aime jouer pour les enfants et a créé trois histoires musicales avec la compositrice Anne Dudley. Ses deux livres pour enfants ont été traduits dans de nombreuses langues. Il a également conçu deux soirées de paroles et de musique – l’une décrivant les dernières années de Robert Schumann, l’autre Marcel Proust et ses salons – et a présenté de nombreux programmes radio, parmi lesquels des documentaires sur deux de ses héros : Robert Schumann et Harpo Marx.

Steven Isserlis est commandeur de l’Empire britannique (CBE) en reconnaissance de ses services à la musique ; il a reçu le prix Schumann de la ville de Zwickau, le prix Piatigorsky et une bourse de la Fondation Maestro aux États-Unis, le prix Glashütte en Allemagne, la médaille d’or décernée par le ministère arménien de la Culture et la médaille Wigmore.

Steven Isserlis joue un Stradivarius de 1726, le Marquis de Corberon, prêté par la Royal Academy of Music de Londres.