Information

Fermeture estivale du service billetterie : du 23 juillet au 22 août inclus.

Jian Wang

Violoncelle

Jian Wang n’avait que 10 ans et était encore élève au Conservatoire de Shanghai lorsqu’il a été repéré par Isaac Stern. Le célèbre violoniste l’a invité à figurer dans le documentaire De Mao à Mozart : Isaac Stern en Chine, qui a fait le tour de la planète. Grâce aux encouragements et au soutien de Stern, Jian Wang a pu s’installer aux États-Unis et, en 1985, il est a été admis à la Yale School of Music.

Parmi les faits marquants récents et futurs, citons des concerts avec les Orchestres philharmoniques de New York et de Hong Kong, les Orchestres symphoniques de Boston, Toronto, Melbourne, Singapour et de la BBC d’Écosse, l’Orchestre Philharmonia, l’Orchestre du Konzerthaus de Berlin et l’Orchestre de chambre de Paris.

Jian Wang s’est produit avec les plus grands orchestres du monde, notamment l’Orchestre du Concertgebouw (Amsterdam), l’Orchestre symphonique de Londres, l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, l’Orchestre du NDR de Hambourg, l’Orchestre philharmonique de Stockholm, l’Orchestre de Paris et l’Orchestre symphonique de la NHK (Tokyo). Parmi les nombreux concerts qu’il a donnés en Chine, il a joué pour le président et ouvert la saison de l’Orchestre philharmonique de Chine, de l’Orchestre symphonique de Shanghai et de l’Orchestre symphonique de Macao. Il a également joué avec l’Orchestre national de Chine et l’Orchestre symphonique de Hangzhou et a interprété l’intégralité des Suites pour violoncelle seul de Bach à Pékin.

Jian Wang est à la tête d’une vaste discographie chez Deutsche Grammophon, avec notamment les Suites pour violoncelle seul de Bach, le Double Concerto de Brahms avec l’Orchestre philharmonique de Berlin, Claudio Abbado et Gil Shaham, ainsi que de la musique de chambre avec Maria João Pires et Augustin Dumay. Son instrument lui est gracieusement prêté par la famille de feu Sau-Wing Lam.