INFORMATION

Découvrez les dernières informations suite aux annonces du 14/10/20 et les mesures que nous prenons dans le contexte sanitaire actuel en cliquant ici.

Marie-Ange Nguci

Piano

La curiosité et l’intelligence musicales de Marie-Ange Nguci l’ont amenée à passer plusieurs diplômes tout en construisant simultanément sa carrière à travers la France et de plus en plus à l’étranger. En 2018, elle a été présentée dans l’édition française de Vanity Fair parmi les personnalités de moins de 30 ans qui changent le monde.

On a pu l’entendre à la Philharmonie et au Théâtre des Champs-Élysées à Paris, au Royal Albert Hall de Londres et dans des festivals internationaux prestigieux : Ravinia Festival de Chicago, Beethovenfest de Bonn, Kissinger Sommer de Bad Kissingen, Klavier-Festival Ruhr, Gstaad Menuhin Festival, International Keyboard Institute and Festival de New York, Festival de La Roque d’Anthéron, Folles Journées de Nantes, Tokyo et Ekaterinbourg, Festival Radio France Occitanie Montpellier…

Passionnée par la musique de notre temps, Marie-Ange Nguci a approfondi avec leurs auteurs les œuvres de Thierry Escaich, Bruno Mantovani, Graciane Finzi, Pascal Zavaro et Karol Beffa. Elle a attiré l’attention du public en 2018 avec son premier CD, En miroir (Mirare – Choc de Classica), rassemblant les œuvres pour piano de compositeurs connus comme organistes et improvisateurs : Franck, Bach, Saint-Saëns et Escaich.

Dotée d’un talent précoce, Marie-Ange Nguci est née en Albanie et est entrée dans la classe de Nicholas Angelich au Conservatoire de Paris à l’âge de 13 ans, obtenant son master en trois ans au lieu des cinq habituels. Elle est également titulaire d’un diplôme d’ondes Martenot du Conservatoire de Paris. En 2016, à l’âge de 18 ans, elle est devenue la plus jeune candidate admise pour un doctorat en musique dans le cadre du programme DMA/PhD à la City University de New York. Elle joue de l’orgue et du violoncelle et a passé un an à étudier la direction d’orchestre à Vienne. Elle parle sept langues.