INFORMATION

Tout est mis en œuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions. Cliquez ici pour plus d’informations

Le Poème harmonique

Depuis 1998, le Poème harmonique fédère autour de son fondateur, Vincent Dumestre, des musiciens passionnés dévoués à l’interprétation des musiques des XVIIe et XVIIIe siècles. Rayonnant sur la scène française comme internationale, l’ensemble témoigne par ses programmes inventifs et exigeants d’une démarche éclairée au cœur des répertoires et d’un travail approfondi sur les textures vocales et instrumentales.

Son champ d’action ? Les pages connues ou méconnues rythmant vie quotidienne et cérémonies à Versailles (Lalande, Lully, Couperin, Clérambault, Charpentier…), l’Italie baroque de Monteverdi à Pergolesi, ou encore l’Angleterre de Purcell et Clarke. Campé sur la frontière ténue entre musique savante et sources populaires, en formation de chambre ou en grand effectif, le Poème harmonique explore aussi bien la danse que l’air de cour, le carnaval vénitien que les Leçons de Ténèbres, la romance traditionnelle que le grand motet.

Pour l’opéra, il imagine de vastes fresques, retrouvant à la fois l’esprit de troupe et la synthèse des arts propres à l’esthétique baroque ; récemment, la zarzuela baroque Coronis de Sebastián Durón mise en scène par Omar Porras, immense succès public et critique (production du Théâtre de Caen). Sa collaboration fidèle avec le metteur en scène Benjamin Lazar, scellée autour de Lully, donne naissance à plusieurs spectacles unanimement salués (Le Bourgeois gentilhomme, Cadmus et Hermione et le tout récent Phaéton à l’Opéra de Perm en Russie et l’Opéra royal de Versailles avec l’orchestre et le chœur de Theodor Currentzis, musicAeterna). D’autres productions où la musique rencontre diverses disciplines artistiques – marionnettes, cirque, danse… – sont aussi acclamées : Le Carnaval baroque avec Cécile Roussat et Julien Lubek, l’opéra pour marionnettes Caligula de G. M. Pagliardi avec Mimmo Cuticchio, le concert-performance Élévations conçu avec le circassien Mathurin Bolze.

En 2020/2021, le Poème harmonique donne plusieurs créations : l’opéra Egisto de Cavalli en version de concert et les Symphonies pour les Soupers du Roi de Lalande, deux productions à l’Opéra royal de Versailles qui feront l’objet d’un enregistrement ; Mon Amant de saint Jean, un récital avec la mezzo-soprano Stéphanie d’Oustrac dans l’esprit des Années folles qui sera créé en version scénique à la Chapelle Corneille – Opéra de Rouen Normandie ; le Nisi Dominus de Vivaldi avec Eva Zaïcik, qui fera également l’objet d’un enregistrement et sera créé au Festival de l’abbaye de Saint-Michel-en-Thiérache et au Festival de musique baroque du Jura.

L’ensemble est en tournée en Europe (France, Belgique, Suisse, République tchèque, Pologne, Norvège, Russie…), tournées qui mettent à l’honneur les succès des créations 2019 : la zarzuela baroque Coronis (festival Misteria Paschalia de Cracovie) ; Anamorfosi (Septembre musical de l’Orne en Normandie, De Singel à Anvers, FOK de Prague, Kromer Festival de Biecz) ; Il viaggio, le programme anniversaire des 20 ans avec des pièces de Monteverdi et Castaldi (Tangram d’Evreux et Festival baroque de Froville).

2021 accueille deux nouvelles parutions : le CD de l’opéra Cadmus et Hermione de Lully en version de concert (label Château de Versailles Spectacles) et le CD du Nisi Dominus de Vivaldi (label Alpha), venant enrichir une vaste discographie d’une trentaine d’enregistrements. Parmi les titres évocateurs du chemin parcouru depuis deux décennies se distinguent notamment plusieurs grands succès publics comme Anamorfosi (Recording of the month de Gramophone, Diapason d’or et Choc de Classica), le coffret 20 CD 20 ans, Aux marches du palais, consacré aux chansons traditionnelles françaises, ainsi que ses interprétations d’œuvres majeures du répertoire baroque (Combattimenti ! de Monteverdi, Leçons de Ténèbres de Couperin, Te Deum de Charpentier et Lully), qui font également référence.

 

Plus de renseignements sur le site de l’ensemble.