Simone Young

Direction

Considérée comme l’une des cheffes d’orchestre les plus importantes d’aujourd’hui, Simone Young étudie dans sa ville natale de Sydney avant de commencer sa carrière en Allemagne. Elle occupe depuis des postes prestigieux au sein d’orchestres comme de maisons d’opéra tout étant invitée à diriger partout dans le monde. Cheffe principale de l’Orchestre philharmonique de Bergen (1998-2002), directrice artistique de l’Opéra d’Australie (2001-2003), principale cheffe invitée de l’Orchestre de la Fondation Gulbenkian de Lisbonne, directrice artistique de la Staatsoper de Hambourg et directrice musicale de l’Orchestre philharmonique de Hambourg (2005-2015), principale cheffe invitée de l’Orchestre de chambre de Lausanne (2017-2020), elle est, depuis l’automne 2020, cheffe principale de l’Orchestre symphonique de Sydney.

Simone Young est reconnue par ses pairs comme une interprète de choix de la musique de Wagner et de Strauss, réputation qu’elle a développée dès ses débuts en dirigeant plusieurs cycles complets du Ring à Vienne et à Berlin. Elle est également à l’initiative d’une production de Palestrina (Hans Pfitzner) à Munich. Simone Young entretient une fidèle relation avec la Staatsoper de Vienne depuis 1993, où elle a dirigé, outre le Ring, La Juive (Halévy), Daphné (Strauss) et de nombreuses œuvres du répertoire d’opéra italien. Elle est par ailleurs accueillie sur les scènes de l’Opéra national de Paris, de Covent Garden à Londres, du Metropolitan Opera de New York, de Munich, Berlin, Dresde et Zurich.

La saison 2021/2022 l’amène à diriger Salomé à l’Opéra de Zurich, Das verratene Meer (Henze) et Peter Grimes (Britten) à la Staatsoper de Vienne, Le Chevalier à la rose (Strauss) à la Staatsoper de Berlin et Parsifal à l’Opéra national de Paris. Tout aussi appréciée pour sa direction du répertoire symphonique, elle est également sollicitée par l’Orchestre philharmonique d’Oslo, l’Orchestre national de France, l’Orchestre royal philharmonique de Stockholm, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre philharmonique New York, l’Orchestre philharmonique de Los Angeles, l’Orchestre symphonique de San Francisco, le National Symphony Orchestra de Washington, le Nouvel Orchestre philharmonique du Japon, l’Orchestre de chambre de Lausanne et l’Orchestre symphonique national de la Radio de Pologne.
Sa discographie témoigne de son vaste répertoire – Mathis le peintre (Hindemith), le Ring, l’intégrale des symphonies de Bruckner et de Brahms, les Sixième et Septième Symphonies de Mahler, Le Livre aux sept sceaux (Schmidt) et La Juive. En DVD ont paru les productions de Palestrina et De la maison des morts (Janáček) à Munich, de Dialogues des Carmélites (Poulenc) et de Lear (Aribert Reimann) à Hambourg.

Docteure honoris causa des universités de Sydney et de Melbourne, Simone Young est couronnée de nombreuses distinctions, parmi lesquelles le prix Brahms du Schleswig-Holstein et la médaille Goethe. Elle est chevalier danse l’ordre des Arts et des Lettres, membre de l’ordre d’Australie et professeure à l’Académie de musique et de théâtre de Hambourg.