Fermeture estivale

Nous vous informons que le guichet de billetterie est fermé du samedi 20 juillet au lundi 19 août 2024 inclus. Pendant cette période, vous pouvez continuer à réserver vos places à l’unité ou vous abonner en ligne. Pour toute question, vous pouvez également nous écrire à onl.billetterie@mairie-lyon.fr, nous vous répondrons à partir du 20 août. Nous vous souhaitons un très bel été.

Notes de programme

FOLIES DE FEMMES

Jeu. 1er juin 2023

Retour au ciné-concert du Jeudi 1er juin 2023

Programme détaillé

Erich von Stroheim (1885-1957)
Folies de femmes

[Foolish Wives]
États-Unis, 1922, N & B, muet

Réalisation : Erich von Stroheim
Scénario : Erich von Stroheim
Photographie : Ben F. Reynolds et William H. Daniels
Montage : Erich von Stroheim
Décors : Richard Day 
Producteur : Carl Laemmle
Société de production : Universal
Pays d’origine : États-Unis
Date de sortie : 11 janvier 1922

Distribution
Erich von Stroheim
: le Comte Serge Karamzine, capitaine du 3e Régiment de hussards de l’Armée impériale de Russie
Maude George : la Princesse Olga Petchnikoff
Mae Busch : la Princesse Vera Petchnikoff
Rudolph Christians : Andrew J. Hughes, ambassadeur des États-Unis à Monaco
Miss DuPont : Helen Hughes, la femme de l’Ambassadeur
Dale Fuller : Maruschka, la servante
Albert Edmondson : Pavel Pavlich, le majordome
Cesare Gravina : Cesare Ventucci, le faussaire
Malvina Polo : Marietta, la fille du faussaire
C.J. Allen : Albert Ier, prince de Monaco

Non crédités
Harrison Ford : le Soldat grossier / le Soldat manchot
Mary Philbin : la Fille estropiée
Nigel De Brulier : Monk
Robert Edeson : Andrew J. Hughes comme doublure de Rudolph Christians (après le décès de celui-ci)
Louise Emmons : la Mère Garoupe
Valerie Germonprez : l’Extra
Louis K. Webb : le Docteur Judd
Mrs. Kent : la Femme du Docteur Judd
Mme. Kopetzky : l’Actrice
Edward Reinach : le Secrétaire d’État monégasque

Musique de Timothy Brock

Distribution

Orchestre national de Lyon
Timothy Brock 
direction

En partenariat avec l’Institut Lumière.

Grand mélodrame cruel et baroque dénonçant la folie et les travers de la haute société, Folies de femmes illustre la démesure de son réalisateur et interprète principal, Erich von Stroheim. Un joyau sublimé par la musique de Timothy Brock, un fidèle de L’AO, qui dirige sa propre partition.

À Monte-Carlo, un aventurier – faux-monnayeur à l’occasion et séducteur corrompu – et ses deux prétendues cousines se font passer pour des aristocrates russes émigrés. Afin de conforter leur situation, le comte est chargé de séduire l’épouse d’un ambassadeur américain…

Préfigurant les autres chefs-d’œuvre d’Erich von Stroheim, Les Rapaces et Queen Kelly, Folies de femmes fait partie de ces immenses projets illustrant la démesure du réalisateur : prévu pour trois semaines, le tournage dura onze mois. Stroheim exigea 50 000 dollars, il en dépensa 200 000 ! Pour éviter que son film soit projeté en double programme, il monta 21 bobines, qu’une projection à la commission de censure réduisit de près de la moitié. La critique reprocha au film de faire offense aux convenances américaines et injuria Stroheim, que le scandale n’effrayait pas : Folies de femmes fut un grand succès et impressionna durablement le public. Le Festival de San Francisco en a supervisé la restauration, un événement pour la cinéphilie.

Notre partenaire

Vals-pub_2023_01- notes programmes.jpg