INFORMATIONS COVID-19

Toutes les manifestations prévues jusqu'à la fin de la saison 19/20 sont annulées. En savoir +

Symphonique | Orchestre national de Lyon

Bartók

Concerto pour orchestre

jeu. 13 fév

Bartók

jeu. 13 fév

Debussy, Britten et Bartók : Lawrence Renes juxtapose dans ce programme trois chefs-d’œuvre de la musique moderne, trois univers aussi riches que fascinants.

Programme

Claude Debussy

Prélude à «L’Après-midi d’un faune»

12 min
Benjamin Britten

Sérénade pour ténor, cor et cordes

25 min
Béla Bartók

Concerto pour orchestre

40 min

Distribution

Orchestre national de Lyon
Lawrence Renes
direction
Toby Spence
ténor
Guillaume Tétu
cor

"Je ne suis jamais nerveux avant un concert, mais rencontrer un orchestre pour la première fois est toujours très spécial", confiait Lawrence Renes. Plus connu aux Pays-Bas et aux États-Unis, le chef hollando-maltais compte parmi ses titres de gloire la première européenne de Doctor Atomic de John Adams ; son caractère marqué préserve ses interprétations de toute routine. Voilà exactement ce qu’il faut à ce programme, composé de partitions au fort tempérament : le sensuel Prélude à "L’Après-midi d’un faune" de Debussy, inspiré par Mallarmé, qui fit scandale au crépuscule du XIXe siècle ; et deux partitions écrites pendant la Seconde Guerre mondiale, la Sérénade − somptueux cadeau de Britten à son compagnon le ténor Peter Pears − et le Concerto pour orchestre, œuvre d’un Bartók exilé et malade, et pourtant d’une incroyable vitalité. Avec en solistes, dans la Sérénade, Toby Spence, ténor anglais à la carrière fulgurante, et Guillaume Tétu, dont les solos de cor irradient depuis plusieurs années au sein de l’Orchestre national de Lyon.