INFORMATIONS COVID-19

Toutes les manifestations prévues jusqu'à la fin de la saison 19/20 sont annulées. En savoir +

Symphonique | Orchestre national de Lyon

Nikolaj Szeps-Znaider

Jean-Yves Thibaudet

jeu. 20 fév | ven. 21 fév

Nikolaj Szeps-Znaider

jeu. 20 fév | ven. 21 fév

Richard Wagner, Edvard Grieg et Gustav Mahler : trois titans investissent l’Auditorium de Lyon sous la baguette de Nikolaj Szeps-Znaider et les doigts de Jean-Yves Thibaudet, en prélude à une prestigieuse tournée en Russie.

Programme

Richard Wagner

Prélude de l’acte III des Maîtres chanteurs de Nuremberg

5 min
Edvard Grieg

Concerto pour piano en la mineur, op. 16

30 min
Gustav Mahler

Symphonie n° 1, en ré majeur, «Titan»

53 min

Distribution

Orchestre national de Lyon
Nikolaj Szeps-Znaider
direction
Jean-Yves Thibaudet
piano

Titan, c’est le titre que Mahler donna momentanément à sa Première Symphonie, l’empruntant à un roman de Jean Paul. Il eut beau le retirer, la postérité le conserva. Cela correspond si bien à la puissance de cette œuvre, dont Mahler lui-même disait : "Tout était devenu trop puissant, il fallait que cela sorte de moi, en jaillissant, comme un torrent de montagne" ! C’est avec ce monument du répertoire orchestral que Nikolaj Szeps-Znaider part conquérir les grandes salles russes, notamment ce Théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg qu’il connaît si bien pour y avoir été premier chef invité. Mais il offre au public lyonnais la primeur de ce programme, qu’il partage avec Jean-Yves Thibaudet dans l’illustre concerto pour piano de Grieg. Le directeur musical désigné et l’artiste associé de la saison, quoi de mieux pour porter au plus haut les couleurs de l’Orchestre national de Lyon ?

Wagner complète le trio des compositeurs, lui qui marqua si fortement ses contemporains et successeurs. Pour Grieg, c’était un "géant comme l’histoire de l’art n’en a[vait] pas connu depuis Michel-Ange" ; pour Mahler, c’était un modèle suprême dont il convenait d’adopter jusqu’au régime végétarien. Nous voilà prévenus : ce concert nous transportera, sinon au Walhalla, au moins sur les plus hauts sommets de la musique germanique et scandinave.

Concert enregistré par France Musique pour diffusion ultérieure.