INFORMATION

Découvrez les dernières informations suite aux annonces du 21/09/20 et les mesures que nous prenons dans le contexte sanitaire actuel pour vous permettre d’assister à vos concerts dans les meilleures conditions en cliquant ici.

Symphonique

Tchaïkovski

Concerto pour violon

jeu. 7 nov | sam. 9 nov

Tchaïkovski

jeu. 7 nov | sam. 9 nov

Le charme et la passion, la vie et la mort à l’allemande et à la russe dans ce programme où Vadim Gluzman jouera le concerto de Tchaïkovski sur le violon qui a fait découvrir l’œuvre.

Programme

Richard Strauss

Don Juan, op. 20

17 min
Piotr Ilyitch Tchaïkovski

Concerto pour violon en ré majeur, op. 35

35 min
Sergueï Rachmaninov

Danses symphoniques, op. 45

33 min

Distribution

Orchestre national de Lyon
Markus Stenz
direction
Vadim Gluzman
violon

Certes, le violon ne fait pas le violoniste, et Berlioz rappelait qu’un Stradivarius aux mains de n’importe quel « racleur » finirait toujours par écorcher les oreilles. Mais voici un musicien magnifique, Vadim Gluzman. Le public de l’Auditorium se rappelle son flamboyant concerto de Brahms en 2013 et son remarquable récital deux ans plus tard. Il se rappelle aussi son instrument, un Stradivarius exceptionnel qui a été la propriété de Leopold Auer, le dédicataire du concerto de Tchaïkovski. On se réjouit donc de les retrouver tout deux dans leur concerto fétiche. À leurs côtés, Markus Stenz revêtira le costume de Don Juan, dans un poème symphonique placé sous le signe de la séduction, composé par Strauss un an avant qu’il rencontre sa future épouse, Pauline de Ahna. Quant aux Danses symphoniques de Rachmaninov, elles mêlent des sentiments contrastés avec leurs références au chant populaire, aux rythmes de danse ou de marche, mais aussi au sinistre Dies iræ.