INFORMATION

Tout est mis en œuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions. Cliquez ici pour plus d’informations

Musique de chambre

Harpe

Musiciens de l’ONL

dim. 17 avr
Réserver

Harpe

dim. 17 avr

Réserver

Avec Henriette Renié, Maria Theresa von Paradies et Mel Bonis, pas moins de trois femmes figurent à ce programme à la parité rigoureuse. Tout cela sous l’œil vigilant de la harpe, qui prend les commandes d’un trio inhabituel et particulièrement charmeur.

Programme

Maria Theresa von Paradies

Sicilienne (arrangement pour violon et harpe)

3 min
Gabriel Verdalle

Méditation pour violoncelle et harpe op. 18

3 min
Mel Bonis

Chant nuptial pour violon, violoncelle et harpe

4 min
Henriette Renié

Andante religioso pour violon et harpe

4 min
Marcel Tournier

Nocturne pour violoncelle et harpe op. 21

5 min
Camille Saint-Saëns

Fantaisie pour violon et harpe op. 124

14 min
Henriette Renié

Trio pour violon, violoncelle et harpe

22 min

Distribution

Si vous connaissez le nom d’Henriette Renié, il y a de grandes chances que vous aimiez la harpe ; concertiste et pédagogue, elle donna ses lettres de noblesse à cet instrument à la fin du XIXe siècle et au début du XXe. À cette époque, il était déjà difficile pour une femme d’embrasser une carrière de musicienne professionnelle, et plus encore si l’on voulait être compositrice. Renié était pourtant extrêmement douée : à 13 ans, elle fut admise dans la classe de composition de Théodore Dubois au Conservatoire de Paris, où elle était la seule femme au milieu de dix-huit hommes ! C’est peu dire qu’Éléonore Euler-Cabantous aime sa musique, et son enthousiasme en a conquis plus d’un. Serez-vous de ceux-là ? Nous vous le souhaitons, d’autant que Renié est ici entourée d’un brillant cénacle.

À partir de 4 concerts, pensez à l'abonnement pour profiter de nombreux avantages.
Abonnez-vous en ligne