INFORMATION

Tout est mis en œuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions. Cliquez ici pour plus d’informations

Musique de chambre

Quintettes

Musiciens de l’ONL

ven. 1 avr
Réserver

Quintettes

ven. 1 avr

Réserver

Berlioz portait une profonde estime à ses contemporains Onslow et Gouvy. Deux musiciens restés à l’écart des modes parisiennes, fleurons du riche patrimoine musical des provinces françaises.

Programme

George Onslow

Quintette à cordes n° 20, en ré mineur, op. 45

31 min
Théodore Gouvy

Quintette à cordes n° 1, en sol majeur, op. 55

Distribution

Onslow, auvergnat malgré son nom, descendant d’une vieille famille anglaise ; Gouvy, lorrain, né en Sarre juste après le retour de cette province dans le giron prussien, suite au traité de Paris. Deux musiciens dont l’histoire chevauche les frontières. De là vient peut-être leur différence, leur souci de ne pas rompre avec la tradition viennoise tandis qu’à Paris la musique de chambre s’adaptait à la sensibilité des salons. Berlioz pouvait ainsi proclamer : «Depuis la mort de Beethoven, il tient le sceptre de la musique instrumentale», épitaphe inscrite sur la tombe d’Onslow. Et s’indigner, dans le Journal des débats : «Qu’un musicien de l’importance de M. Gouvy soit encore si peu connu à Paris, et que tant de moucherons importunent le public de leur obstiné bourdonnement, c’est de quoi confondre et indigner les esprits naïfs, qui croient encore à la raison et à la justice de nos mœurs musicales.» Les musiciens de l’Orchestre national de Lyon contribuent aujourd’hui à réparer l’injustice.

À partir de 4 concerts, pensez à l'abonnement pour profiter de nombreux avantages.
Abonnez-vous en ligne