Musique de chambre

Wagner / Mahler

Musiciens de l’ONL

mer. 3 mai
Réserver
Violoniste

Wagner / Mahler

mer. 3 mai

Réserver

Autour de la «Mort d’Isolde», la conclusion si époustouflante du Tristan et Isolde de Wagner, Cécile De Boever et les musiciens de l’Orchestre national de Lyon ont bâti un programme à la gloire du lyrisme, du romantisme et de la poésie.

Programme

Andréane Détienne

Trois Mélodies sur des poèmes de Paul Éluard, Marceline Desbordes-Valmore et Roger Kowalski

10 min
Gabriel Fauré

Romance pour violoncelle et piano en la majeur, op. 60

4 min
Richard Wagner

«Im Treibhaus» et «Schmerzen», extraits des Wesendonck-Lieder

7 min
Richard Wagner

«Mort d’Isolde», extraite de Tristan et Isolde

7 min
Gustav Mahler

Quatuor avec piano

10 min
Gustav Mahler

«Um Mitternacht», «Ich atmet’ einen linden Duft» et «Liebst du um Schönheit», extraits des Rückert-Lieder

11 min

Distribution

Cécile De Boever
soprano
violoncelle

La figure légendaire d’Yseult a inspiré à Wagner deux partitions extraordinaires : Tristan et Isolde, qui se conclut par la bouleversante mort d’amour de l’héroïne, et un cycle de lieder sur des poèmes de sa maîtresse Mathilde Wesendonck, qu’il appelait «[s]on Isolde». Le lyrisme est ici à son sommet d’ivresse et de sensualité. De lyrisme, la Romance de Fauré et le Quatuor avec piano de Mahler ne manquent pas non plus, même s’il se décline sous une forme moins capiteuse, plus frémissante, à fleur de peau. Cette célébration de la mélodie qui vous saisit et vous enveloppe est complète avec les Rückert-Lieder de Mahler et les Trois Mélodies d’Andréane Détienne – qui sera elle-même au violon ; la dernière repose sur un poème du Lyonnais Roger Kowalski, honoré par le mur peint littéraire de la rue de la Platière, au coin du quai de la Pêcherie.

*Nouveau* Avec la carte Tout L’AO (10 €) bénéficiez de 15 % de réduction sur chaque place achetée. En savoir +

À partir de 4 concerts, abonnez-vous et bénéficiez de nombreux avantages. En savoir +