Fermeture estivale

Nous vous informons que le guichet de billetterie est fermé du samedi 20 juillet au lundi 19 août 2024 inclus. Pendant cette période, vous pouvez continuer à réserver vos places à l’unité ou vous abonner en ligne. Pour toute question, vous pouvez également nous écrire à onl.billetterie@mairie-lyon.fr, nous vous répondrons à partir du 20 août. Nous vous souhaitons un très bel été.

Musique de chambre

Salle Molière (Lyon 5e)

Quintets

Musiciens de l’ONL

mar. 4 fév
Réserver
Violoncelle

Quintets

mar. 4 fév

Réserver

Présentes régulièrement dans cette saison de l’Orchestre national de Lyon, les Américaines Amy Beach et Florence Price nous rappellent quels préjugés de genre et de race les femmes ont dû affronter pour gagner leur place au sein de la création musicale. Les musiciens de l’ONL remontent aux origines de la lutte avec les quintettes de ces deux pionnières.

Programme

Florence Price

Quintette avec piano en la mineur

28 min
Amy Beach

Quintette avec piano op. 67

27 min

Distribution

Musiciennes et musicien de l’ONL :
violoncelle

Ne pouvant s’exprimer librement en musique, la femme, affirmait Amy Beach, se voyait «refuser bon nombre des expériences qui colorent la vie de l’homme». Elle-même était pourtant musicienne de naissance, connaissant au berceau une quarantaine de chansons, harmonisant à 2 ans les berceuses chantées par sa mère. Son mariage eut néanmoins raison de sa carrière ; son mari exigea qu’elle cesse les leçons et limita ses concerts à deux représentations caritatives annuelles, ne soutenant que son activité de compositrice. Il n’en fallait pas plus aux musiciens de l’ONL pour avoir envie d’y regarder de plus près. Avec le quintette d’Amy Beach (1907), on est encore dans un univers post-brahmsien ; celui de Florence Price (1936) nous plonge dans les États-Unis modernes, avec un irrésistible troisième mouvement en forme de juba, danse de ces esclaves africains dont elle-même est la descendante.

Dans le cadre d’Unanimes ! Avec les compositrices. Attentif depuis plusieurs années à la place des femmes dans sa programmation, l’Auditorium-Orchestre national de Lyon participe à cette initiative de l’Association française des orchestres (AFO) dédiée à la promotion des compositrices et de leur répertoire.