INFORMATION

Tout est mis en œuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions. Cliquez ici pour plus d’informations

Symphonique | Orchestre national de Lyon

James Ehnes

Beethoven / Sibelius

jeu. 21 avr | sam. 23 avr
Réserver
James Ehnes jouant du violon

Information

James Ehnes

jeu. 21 avr | sam. 23 avr

Réserver

Discret en France, James Ehnes est salué ailleurs comme l’un des plus grands violonistes vivants. Son Beethoven est un monument. Osmo Vänskä nous emmène ensuite dans sa Finlande natale, sur les traces de Sibelius et Saariaho.

Programme

Ludwig van Beethoven

Concerto pour violon en ré majeur, op. 61

45 min
Kaija Saariaho

«Ciel d’hiver», extrait d’Orion

10 min
Jean Sibelius

Symphonie n° 3, en ut majeur, op. 52

29 min

Distribution

Osmo Vänskä
direction
James Ehnes
violon

«Il ne faut pas avoir peur du concerto de Beethoven», déclarait James Ehnes au magazine The Strad à l’intention des étudiants qui y voient un Everest, comme c’était son cas à leur âge. «C’est un morceau de musique incroyablement exaltant et optimiste, grâce auquel vous vous sentez bien au sein de l’humanité.» Le violoniste canadien pratique ce chef-d’œuvre absolu depuis l’adolescence et avoue y trouver toujours de nouvelles inspirations. C’est, confie-t-il, l’œuvre idéale pour mesurer son pouvoir de persuasion auprès du public. Et le sien est maximal ! Cap ensuite vers le grand nord avec la Troisième Symphonie de Sibelius et Ciel d’hiver de Kaija Saariaho, même si cette dernière partition emprunte au mythe grec d’Orion plutôt qu’au Kalevala, la saga finnoise qui a tant inspiré Sibelius.

À partir de 4 concerts, pensez à l'abonnement pour profiter de nombreux avantages.
Abonnez-vous en ligne