INFORMATION

Tout est mis en œuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions. Cliquez ici pour plus d’informations

Symphonique

Orchestre national de France

Cristian Măcelaru

ven. 8 oct
Réserver

Information

Orchestre national de France

ven. 8 oct

Réserver

Pour célébrer le centenaire de la mort de Camille Saint-Saëns, survenue à Alger, l’Orchestre national de France et son directeur musical, Cristian Măcelaru, nous transportent en Égypte, autre pays qui fascina l’auteur du Carnaval des animaux. C’est l’occasion d’accueillir pour la première fois le pianiste Alexandre Kantorow, assurément un très grand de demain.

Programme

Claude Debussy

Khamma (orchestration achevée par Charles Koechlin)

22 min
Camille Saint-Saëns

Concerto pour piano n° 5, en fa majeur, op. 103, «L’Égyptien»

30 min
Camille Saint-Saëns

Trois Tableaux symphoniques d’après «La Foi»

30 min

C’est peu dire que les débuts d’Alexandre Kantorow à l’Auditorium de Lyon sont attendus. Le jeune Clermontois (son père n’est autre que le violoniste Jean-Jacques Kantorow, le fondateur de l’Orchestre national d’Auvergne) a vu sa carrière exploser depuis qu’il a remporté le premier prix et le grand prix au très convoité Concours Tchaïkovski de Moscou. Et il choisit, avec «L’Égyptien», une œuvre particulièrement ébouriffante. En 1896, Saint-Saëns séjournait à Louxor lorsqu’il composa ce concerto, dans lequel il glissa quelques thèmes locaux. L’Égypte et ses sonorités envoûtantes fondent également les deux autres partitions inscrites à ce programme par Cristian Măcelaru, situées toutes deux au temps des pharaons : La Foi, musique de scène de Saint-Saëns pour une pièce d’Eugène Brieux, et Khamma, ballet de Debussy dont Charles Koechlin acheva l’orchestration.

À partir de 4 concerts, pensez à l'abonnement pour profiter de nombreux avantages.
Abonnez-vous en ligne