Récital | Orgue

Iveta Apkalna

Clair et Obscur

ven. 9 juin
Réserver
Iveta Apkalna

Iveta Apkalna

ven. 9 juin

Réserver

Clair et Obscur : le titre de la pièce de Goubaïdoulina résume parfaitement l’esprit de ce programme proposé par la Lettone Iveta Apkalna, entre l’hypnotique paysage neigeux de Vasks et la tragique Passacaille de Chostakovitch. Un programme qui marque son affinité avec la musique de notre temps, et où Bach, le père de tous les organistes, se pose en juge suprême.

Programme

Pēteris Vasks

Hymnus (dédié à Iveta Apkalna)

15 min
Sofia Goubaïdoulina

Hell und Dunkel [Clair et Obscur]

9 min
Lionel Rogg

Deux Visions de l’Apocalypse («La Femme et le Dragon» et «La Cité céleste»)

14 min
Leoš Janáček

Postlude de la Messe glagolitique

4 min
Dmitri Chostakovitch

Passacaille de l’opéra «Lady Macbeth von Mtsensk», op. 29

7 min
Pēteris Vasks

Balta Ainava [Paysage blanc] (arr. pour orgue de Tālivaldis Deksnis)

7 min
Johann Sebastian Bach

Passacaille et Fugue en do mineur, BWV 582

13 min

Distribution

Iveta Apkalna encadre son programme de deux piliers inébranlables : Hymnus, composé pour elle par son compatriote Pēteris Vasks, et la Passacaille et Fugue de Bach, l’un des plus grands monuments de la littérature pour orgue. Entre ces deux rocs, l’organiste lettone, titulaire de l’orgue de la Philharmonie de l’Elbe à Hambourg, nous fait passer par les états les plus extrêmes. Avec La Cité céleste, seconde des Visions de l’Apocalyse de Lionel Rogg, nous sommes éblouis de lumière, écrasés de majesté. Le postlude de la Messe glagolitique nous réveille ensuite, joyeux et vigoureux comme une volée de cloches, un demi-siècle avant les tintinnabuli d’Arvo Pärt. La Passacaille de Chostakovitch est une inexorable et bouleversante montée de tension ; le compositeur russe la reprendra sous forme orchestrale dans son opéra Lady Macbeth de Mtsensk, après la mort de Boris, quand toute parole est devenue impossible. Cette pièce cataclysmique laisse un paysage désolé : celui de Balta Ainava, hypnotique étendue de neige et de brouillard où Vasks se rapproche de Philip Glass ou d’Arvo Pärt. Magnifique plongée dans un répertoire d’orgue peu fréquenté, et pourtant débordant de couleurs, d’images et d’émotions..

*Nouveau* Avec la carte Tout L’AO (10 €) bénéficiez de 15 % de réduction sur chaque place achetée. En savoir +

À partir de 4 concerts, abonnez-vous et bénéficiez de nombreux avantages. En savoir +