Fermeture estivale

Nous vous informons que le guichet de billetterie est fermé du samedi 20 juillet au lundi 19 août 2024 inclus. Pendant cette période, vous pouvez continuer à réserver vos places à l’unité ou vous abonner en ligne. Pour toute question, vous pouvez également nous écrire à onl.billetterie@mairie-lyon.fr, nous vous répondrons à partir du 20 août. Nous vous souhaitons un très bel été.

Ciné-concert

Chaplin with a smile

Musique et cinéma

mer. 22 jan | jeu. 23 jan
Réserver
Image d'un film de Chaplin

Chaplin with a smile

mer. 22 jan | jeu. 23 jan

Réserver

Autour de la partition ambitieuse des Temps modernes et de son emblématique chanson Smile, l’Europäische FilmPhilharmonie a bâti un ciné-concert organisé en séquences, comme un opéra, pour exalter les images et les musiques de Charlie Chaplin avec l’Orchestre national de Lyon et le fidèle Frank Strobel.

Programme

Extraits de films de Charles Chaplin

Les Lumières de la ville, La Ruée vers l’or, Le Kid, L’Émigrant, Le Cirque, Une vie de chien, Le Dictateur, Jour de paye, Charlot et le Masque de fer, Comment faire des films, Les Feux de la rampe, Une journée de plaisir, Une idylle aux champs, Charlot et le Comte, Charlot fait une cure, Un roi à New York, The Freak, Le Pèlerin

Musiques de Charles Chaplin, Johannes Brahms, Richard Wagner…

Arrangements musicaux de Timothy Brock et Stefan Behrisch

Directeur de la création : Fernando Carmena (EFPI)

Distribution

«Vous êtes d’instinct un musicien et un danseur» : le compliment fait par le sévère Claude Debussy au jeune Charlie Chaplin (20 ans) resta pour le cinéaste américain l’un de ses plus précieux souvenirs. Le cinéma de Chaplin est rythme, les victoires et les défaites de Charlot sont chorégraphiées avec la précision d’un ballet. En parant ses films de ses propres musiques, Chaplin en fit des œuvres d’art totales. Ses plus belles partitions résonneront sous des extraits de grands classiques comme Le Kid, La Ruée vers l’or ou Le Dictateur mais aussi des inédits comme Comment faire des films (1918) et The Freak (inachevé, vers 1974), ou des photos rares du tournage des Lumières de la ville. Charlot chantera lui-même à l’écran ses chansons les plus emblématiques, en particulier celles des Temps modernes : Titine, œuvre de Léo Daniderff, et Smile, bijou de sa propre main, qui donne son titre à ce spectacle conçu comme un grand sourire.

Une production de l’Europäische FilmPhilharmonie – EFPI avec l’autorisation de Roy Export SAS et Bourne Co. Music Publishers.