Fermeture estivale

Nous vous informons que le guichet de billetterie est fermé du samedi 20 juillet au lundi 19 août 2024 inclus. Pendant cette période, vous pouvez continuer à réserver vos places à l’unité ou vous abonner en ligne. Pour toute question, vous pouvez également nous écrire à onl.billetterie@mairie-lyon.fr, nous vous répondrons à partir du 20 août. Nous vous souhaitons un très bel été.

Hors les murs

Saint-Étienne (42)

L’ONL au Zénith de Saint-Étienne

Avec Bernard Lavilliers

sam. 28 sep
Musiciens de l'Orchestre national de Lyon

L’ONL au Zénith de Saint-Étienne

sam. 28 sep

Au-delà des nombreux concerts qu’il donne à l’Auditorium, l’Orchestre national de Lyon rayonnera à nouveau sur les plus grandes scènes nationales, tout en maintenant une présence dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Programme

Nouvel album

Métamorphose

Distribution

Bernard Lavilliers
chant
direction
Cyrille Aufort
arrangements

Bernard Lavilliers est On the Road Again après la parution en novembre 2023 de l’album Métamorphose, où il revisite son répertoire engagé et voyageur. L’occasion de retrouver l’Orchestre national de Lyon, avec lequel l’artiste stéphanois avait déjà partagé la scène et le disque en 2006.

Avec Métamorphose, Bernard Lavilliers offre une relecture créative de quatorze de ses chansons glanées dans une discographie s’étalant sur cinq décennies. Chanteur, auteur, compositeur, Lavilliers est un observateur affûté des révoltes, un poète militant, un artiste qui a convié dans son écriture sonorités et tumultes du monde. Dans ces nouvelles versions symphoniques ambitieuses, les couleurs du tango argentin, du funaná cap-verdien ou du flamenco résonnent avec le swing orchestral et des accents hérités des répétitifs américains. Le compositeur et arrangeur Cyrille Aufort marie élégamment les timbres de l’orchestre avec ceux des fidèles musiciens de Lavilliers. Le chanteur et la phalange lyonnaise avaient déjà partagé la scène en 2006 pour un spectacle et un DVD mémorables, Lavilliers chante Ferré. Lavilliers décrivait alors, dans Libération, sa connivence avec l’ONL : «C’est un orchestre très ouvert qui considère la musique classique non pas comme une chapelle, mais comme un grand forum.»

Plus d'infos sur le site zenith-saint-etienne.fr

Média