Fermeture estivale

Nous vous informons que le guichet de billetterie est fermé du samedi 20 juillet au lundi 19 août 2024 inclus. Pendant cette période, vous pouvez continuer à réserver vos places à l’unité ou vous abonner en ligne. Pour toute question, vous pouvez également nous écrire à onl.billetterie@mairie-lyon.fr, nous vous répondrons à partir du 20 août. Nous vous souhaitons un très bel été.

Symphonique | Orchestre national de Lyon

Le Chant de la terre

Wiebke Lehmkuhl / Stuart Skelton

jeu. 30 jan | sam. 1 fév
Réserver
Wiebke Lehmkuhl

Le Chant de la terre

jeu. 30 jan | sam. 1 fév

Réserver

Au fil des ans, Nikolaj Szeps-Znaider poursuit son exploration des symphonies de Mahler entamée avec l’ONL. Certes, Le Chant de la terre ne s’inscrit pas à proprement parler dans le genre, mais n’est-ce pas là justement la symphonie ultime qui réunit le verbe et la musique, la voix et les instruments ? Une grandeur avec laquelle rivalise étonnamment l’«Inachevée» de Schubert.

Programme

Franz Schubert

Symphonie n° 8, en si mineur, D 759, «Inachevée»

25 min
Gustav Mahler

Le Chant de la terre

65 min

Deux testaments, voilà ce que sont la Huitième Symphonie de Schubert et le Chant de la terre de Mahler. La symphonie de Schubert parce que, inachevée, elle l’est jusque dans ses propres mélodies, dans les figures interrogatives de ses basses, les thèmes sans cesse interrompus, les ruptures entre la précipitation d’un accompagnement et une autre idée délicieusement dansante, pourtant tout aussi condamnée à se briser sur les signaux de vents. Le Chant de la terre parce qu’il témoigne à sa manière des dernières heures, lui aussi dans l’attente probable de l’achèvement. «Symphonie pour ténor, alto ou baryton et grand orchestre», indique Mahler. Le compositeur s’est inspiré de vieux poèmes adaptés du chinois par Hans Bethge. Six lieder dans lesquels Mahler part à la découverte de lui-même, livré à cette solitude où il écoute tout ce qui se passe en lui. Nul sujet n’est évité. Ni la mort, ni la nature. Trivialité d’une chanson à boire, douleur de l’homme seul, enthousiasme de la jeunesse, voluptueuse évocation de la beauté. Et, pour porter ce message poignant, un duo de chanteurs de haute volée avec Stuart Skelton et Wiebke Lehmkuhl.
 

Média