INFORMATION

Découvrez les dernières informations suite aux annonces du 21/09/20 et les mesures que nous prenons dans le contexte sanitaire actuel pour vous permettre d’assister à vos concerts dans les meilleures conditions en cliquant ici.

Les œuvres créées sur l’instrument

Toccata de la 5e Symphonie de Widor

En presque un siècle et demi d’existence, l’orgue aujourd’hui situé à l’Auditorium de Lyon a accueilli, voire suscité, de nombreuses créations d’œuvres. À la liste ci-dessous, déjà bien fournie, s’en ajoute une autre bien plus longue encore d’œuvres qui, sans être à proprement parler des créations, ont une histoire intimement liée à celle de l’instrument. Ainsi des nombreuses transcriptions d’œuvres anciennes réalisées par Alexandre Guilmant pour les concerts historiques du Trocadéro. Ou les nombreuses pièces de Thierry Escaich jouées par l’auteur lui-même lors de sa résidence d’artiste, de 2007 à 2010. À ces pièces s’ajoutent celles dont cet orgue a accompagné les premiers enregistrements : la Symphonie concertante de Joseph Jongen, gravée en 1961 par le légendaire organiste américain Virgil Fox avec l’Orchestre de l’Opéra de Paris et Georges Prêtre ; ou La Barque solaire de Thierry Escaich, qui figure au programme du CD enregistré par l’Orchestre national de Lyon pour couronner sa résidence.

Et n’oublions pas ces «deuxièmes» qui ont donné à d’illustres pièces du répertoire organistique leur véritable envol. C’est le cas des Litanies de Jehan Alain. L’auteur en avait assuré la création à Paris, en l’église de la Trinité, le 17 février 1938 ; mais elle avait été assez confidentielle. La sœur du compositeur, l’illustre organiste Marie-Claire Alain, considérait que le véritable lancement de l’œuvre avait été son exécution au palais de Chaillot par Gaston Litaize en 1940, lors d’un concert d’hommage à Alain qui venait de mourir au front. Le Prélude et Fugue sur le nom d’Alain de Maurice Duruflé, hommage à l’organiste trop tôt disparu, créé à Chaillot, en cite le thème.

Autre partition majeure liée à l’orgue de Chaillot : le Concerto pour orgue de Francis Poulenc. Le 21 juin 1939, Duruflé le présenta salle Gaveau. L’œuvre fut rapidement adoptée à l’étranger, notamment aux États-Unis. Mais en France, elle connut une éclipse dont, à en croire Duruflé, Poulenc souffrit beaucoup. Jugeant l’orgue de la salle Gaveau impropre, Duruflé refusait, en effet, de le rejouer avant qu’il existât un orgue à sa mesure.

Il put enfin assurer la seconde exécution française le 21 décembre 1941 : accompagné par l’Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire et Charles Munch, il joua le concerto sur l’orgue du palais de Chaillot, qu’il avait inauguré dix mois plus tôt.

– C. D.

 

 

CM = création mondiale
CE = création européenne
CF = création française
PEP = première exécution publique

1878-1935 : orgue du palais du Trocadéro (Paris)

Marcel Dupré

Symphonie-Passion : CF, 30 avril 1925, Marcel Dupré (orgue)

Le Chemin de la Croix : CM, 18 mars 1932, Marcel Dupré  (orgue)

 

Gabriel Fauré

Requiem, version définitive pour solistes, chœur, orgue et orchestre ; CM, 12 juillet 1900, Eugène Gigout (orgue), Chœur et Orchestre du Conservatoire, Paul Taffanel (direction)

 

César Franck

Trois Pièces (Fantaisie en la, Cantabile, Pièce héroïque) ; CM, 1er octobre 1878, César Franck (orgue)

 

Charles Gounod

– La Rédemption, oratorio pour récitants, solistes, chœurs, orgue et orchestre ; CF, 3 avril 1884

Mors et Vita, oratorio pour solistes, chœurs, orgue et orchestre ; CF, 2 mai 1886

 

Alexandre Guilmant

Première Symphonie, pour orgue et orchestre ; CM, 22 août 1878, Alexandre Guilmant (orgue)

Deuxième Symphonie, pour orgue et orchestre ; CM, 31 décembre 1911, Joseph Bonnet (orgue), Orchestre Lamoureux, Camille Chevillard (direction)

 

Franz Liszt

Fantaisie et Fugue sur «Ad nos, ad salutarem undam» ; CF, 28 septembre 1878, Camille Saint-Saëns (orgue)

Saint François d’Assise prêchant aux oiseaux (arr. pour orgue de Saint-Saëns) ; CM, 28 septembre 1878, Camille Saint-Saëns (orgue)

 

Camille Saint-Saëns

Cyprès et Lauriers, op. 156, pour orgue et orchestre ; CF, 24 octobre 1920, Eugène Gigout (orgue), Société des Concerts du Conservatoire, Jules Garcin (direction)

 

Charles-Marie Widor

Grave en ut mineur ; CM, 29 avril 1926, Marcel Dupré (orgue)

Cinquième Symphonie, pour orgue seul ; PEP, 19 octobre 1879, Charles-Marie Widor (orgue) (une audition privée avait peut-être eu lieu auparavant)

Sixième Symphonie, pour orgue seul ; CM, 24 août 1878, Charles-Marie Widor (orgue)

Huitième Symphonie, pour orgue seul ; CM, 3 juillet 1889, Charles-Marie Widor (orgue)

1940-1972 : orgue du palais de Chaillot (Paris)

Maurice Duruflé

Prélude et Fugue sur le nom d’Alain : CM, 26 décembre 1942, Maurice Duruflé (orgue)

– Transcriptions pour orgue seul des chorals de Cantates BWV 22 et 147 de J. S. Bach : CM, 26 décembre 1942, Maurice Duruflé (orgue)

Requiem, version initiale pour orgue, orchestre et chœur : PEP, 28 décembre 1947, Hélène Bouvier (mezzo-soprano), Charles Cambon (basse), Henriette Puig-Roget (orgue), Chorale Yvonne Gouverné, Orchestre Colonne, Paul Paray (direction) (une exécution radiodiffusée avait eu lieu salle Gaveau à Paris le 2 novembre précédent)

 

Jean Langlais

Première Symphonie, pour orgue seul ; CM, 1941

 

Olivier Messiaen

Les Corps glorieux ; CM, 15 avril 1945, Olivier Messiaen (orgue)

 

Charles Tournemire

Petite Rhapsodie improvisée, reconstituée par Duruflé ; CM, 22 janvier 1957, Maurice Duruflé (orgue)

Depuis 1977 : orgue de l’Auditorium de Lyon

Édith Canat de Chizy

Pour une âme errante : CM, 5 avril 2011, Loïc Mallié (orgue)

 

Jonathan Dove

The Dancing Pipes : CF, 19 janvier 2020, Thomas Trotter (orgue)

 

Thierry Escaich

La Barque solaire, pour orgue et orchestre : CF, 23 avril 2009, Thierry Escaich (orgue), Orchestre national de Lyon, Jun Märkl (direction)

Ground V : CF, 30 novembre 2014, Vincent Warnier (orgue), Guillaume Tétu (cor)

Troisième Concerto pour orgue, «Quatre Visages du temps» ; CE, 25 novembre 2017, Thierry Escaich (orgue), Orchestre national de Lyon, Leonard Slatkin (direction)

 

Philippe Hersant

In exitu Israel ; CM, 22 juin 2019, finalistes du Concours international Olivier-Messiaen : Fanny Cousseau, Yanis Dubois, Thomas Kientz, Eszter Szedmák (orgue)

 

Rafihavanana Ratovondrahety

Gratitude : CM, 21 avril 2016, Olivier Vernet et Cédric Meckler (orgue)

 

Kaija Saariaho

Maan varjot, pour orgue et orchestre ; CE, 19 juin 2014, Orchestre national de Lyon, Olivier Latry (orgue), Orchestre national de Lyon, Kent Nagano (direction)

 

Tal Zilber

Salsa all’ungarese : CM, 21 avril 2016, Olivier Vernet et Cédric Meckler (orgue)