INFORMATION

Tout est mis en œuvre pour vous accueillir dans les meilleures conditions. Cliquez ici pour plus d’informations

Baroque

Rameau

Les Surprises de l’amour

lun. 14 fév
Réserver

Rameau

lun. 14 fév

Réserver

Quoi de mieux, pour fêter la Saint-Valentin, que ce délicieux divertissement de Rameau célébrant l’amour ? Lors de la première représentation, devant Louis XV au château de Versailles, le rôle de Vénus y était tenu par… Madame de Pompadour !

Programme

Jean-Philippe Rameau

«Le Retour d’Astrée», «Anacréon» et «Les Sybarites», extraits des Surprises de l’Amour

Distribution

Les Nouveaux Caractères
Sébastien d’Hérin
direction
Caroline Mutel
soprano
Mathias Vidal
ténor

Commandé à Rameau en l’honneur du traité d’Aix-la-Chapelle, qui mettait fin à la guerre de Succession d’Autriche, Les Surprises de l’Amour fut représenté en 1748 au château de Versailles, devant la famille royale. Il s’agissait d’un prologue saluant la paix retrouvée, Le Retour d’Astrée, puis de deux courts divertissements indépendants : La Lyre enchantée et L’Enlèvement d’Adonis. Dix ans plus tard, Rameau remania l’œuvre pour l’Académie royale de musique (l’Opéra de Paris). Deux nouvelles entrées, Anacréon et Les Sybarites, vinrent à l’occasion remplacer celles d’origine. De cet imbroglio, Sébastien d’Hérin et Les Nouveaux Caractères ont fait leur miel. Après avoir joué les autres versions, ils concluent un cycle consacré à cette partition protéiforme en interprétant Le Retour d’Astrée et les deux entrées de 1757/1758, qui trouvent Rameau au sommet de son charme et de sa science. Nous pouvons ainsi nous réjouir, à la fin d’Anacréon où l’Amour accepte de partager sa victoire avec le dieu du vin : «Bacchus ne défend pas d’aimer et l’Amour nous permet de boire !» (mais avec modération).

À partir de 4 concerts, pensez à l'abonnement pour profiter de nombreux avantages.
Abonnez-vous en ligne