Information

Fermeture estivale du service billetterie : du 23 juillet au 22 août inclus.

Symphonique | Orchestre national de Lyon

Prokofiev

Benjamin Grosvenor

sam. 29 oct
Réserver
Benjamin Grosvenor

Prokofiev

sam. 29 oct

Réserver

Un étincelant concerto de Prokofiev par Benjamin Grosvenor, puis le somptueux hommage à Dvořák rendu par son gendre, Josef Suk : brio et émotion sont au programme de l’ONL et Leonard Slatkin.

Programme

Sergueï Prokofiev

Concerto pour piano n° 3, en ut majeur, op. 26

28 min
Josef Suk

Symphonie n° 2, en ut mineur, op. 27, «Asrael»

60 min

Leonard Slatkin, qui nous a si souvent transportés sur des terres slaves, invoque l’esprit de Dvořák avec cette symphonie dédiée à sa mémoire. Asrael, c’est dans l’Ancien Testament l’ange de la mort. Celui qui vint cueillir le compositeur tchèque en 1904 et laissa inconsolable son disciple et gendre Josef Suk (le grand-père du violoniste homonyme). Suk a presque terminé la partition d’Asrael lorsque meurt sa femme Otilie, la fille de Dvořák. Son chagrin redoublé s’exprime par deux mouvements supplémentaires, et les visages des deux êtres pleurés se superposent désormais dans ce somptueux tombeau symphonique où le langage hérité de Dvořák se mêle à une grandeur mahlérienne. Avant Asrael, Benjamin Grosvenor aura électrisé le public de l’Auditorium, toujours si prompt à l’acclamer, dans l’un des concertos les plus étincelants du répertoire.

*Nouveau* Avec la carte Tout L’AO (10 €) bénéficiez de 15 % de réduction sur chaque place achetée. En savoir +

À partir de 4 concerts, abonnez-vous et bénéficiez de nombreux avantages. En savoir +