Fermeture estivale

Nous vous informons que le guichet de billetterie est fermé du samedi 20 juillet au lundi 19 août 2024 inclus. Pendant cette période, vous pouvez continuer à réserver vos places à l’unité ou vous abonner en ligne. Pour toute question, vous pouvez également nous écrire à onl.billetterie@mairie-lyon.fr, nous vous répondrons à partir du 20 août. Nous vous souhaitons un très bel été.

Symphonique | Orchestre national de Lyon

Beethoven / Elgar

Piotr Anderszewski

jeu. 12 juin
Réserver
Piotr Anderszewski

Beethoven / Elgar

jeu. 12 juin

Réserver

Beethoven, confie Piotr Anderszewski, «est le premier compositeur de l’histoire à avoir mis son “moi” en musique». Un siècle plus tard, Elgar dédie un cycle de variations codées à ceux qui ont compté dans sa vie.

Programme

Ludwig van Beethoven

Concerto pour piano n° 1, en do majeur, op. 15

40 min
Edward Elgar

Variations sur un thème original (« Variations Enigma »), op. 36

35 min

Tant de mystères entourent Beethoven : la date exacte de sa naissance, l’identité de l’Immortelle Bien-Aimée, le testament livré à ses frères, les causes de sa surdité. C’est toutefois sous le signe de la clarté que s’inscrit son Premier Concerto pour piano, plein d’esprit et de verve. Si Piotr Anderszewski entrevoit dans la musique de Beethoven «une droiture, la puissance d’une quête et une soif d’idéal», ce concerto témoigne surtout du souhait beethovénien de briller en public comme compositeur et comme pianiste. Le mystère se nichera donc plutôt dans les Variations Enigma. Il y a là encore Beethoven, puisque la variation la plus célèbre, « Nimrod », est dédiée au meilleur ami d’Elgar, August Jaeger, lequel tentait de remonter le moral du compositeur anglais en lui rappelant que les soucis croissants de Beethoven lui avaient inspiré une musique de plus en plus belle. À chaque auditeur d’essayer de résoudre l’«énigme», ce thème crypté en écho duquel le thème principal des variations a été construit. Un musicologue y voit le mouvement lent de la Sonate «pathétique» Beethoven, encore. Mais le plus beau secret de cette partition, c’est une vie jalonnée d’amour et d’amitié qui défile en musique.